FAQ - Foire aux Questions

Explications concernant le concept du site : (8)

Pourquoi ne proposez-vous pas d’annonces ?
Seuls 30% des emplois sont pourvus par le biais d’une annonce et plus de 500 sites emplois en France référencent des annonces. Aucun autre site ne permet aux candidats d’exploiter les 70% d’emplois qui sont pourvus sans annonce. ExploraJob a donc décidé de vous offrir la possibilité d’exploiter les 70% des emplois restant.
D’où vient ce chiffre de 70% d’emplois pourvus issus du marché caché de l’emploi ?
Pour trouver le chiffre avancé du nombre d’emplois pourvus sur le marché caché, faisons un peu de maths :
En 2013, il y a plus de 40 millions de DPAE (déclaration provisoire d’embauche), dont 90% sont effectives.
Pôle-Emploi a recueilli 2.76 millions d’offres d’emploi en 2013.
Pôle-Emploi admet ne recevoir que 30% des annonces emploi.

Quel est le taux d’emplois pourvus depuis le marché caché ? - vous avez 2 minutes :-)
Résultats : seuls environ 26% des emplois sont pourvus par annonces... Soit 74% qui proviennent du marché caché ! D’où le chiffre avancé de 70% pour prendre en compte la marge d’erreur.
Donc les réponses à annonces ne concernent que 30% des emplois pourvus. Alors que les candidats en recherche d’emploi focalisent leur temps dessus nbsp;!
ExploraJob ouvre une nouvelle voie pour sonder les 70% des emplois pourvus par le marché caché de l’emploi.
Point important : Marché caché ne veut pas dire que "relations personnelles".
Il s’agit de tous les postes non pourvus par annonces :
candidatures spontanées,
mobilité interne qui se transforme en externe sans annonce,
poste pourvu par utilisation de vivier interne aux entreprises,
postes pourvus par recherches des recruteurs dans les CVthèques externes,
postes pourvus par vraie chasse de tête sans annonce,

Ce qui veut dire que toutes les actions suivantes sont importantes :
Se créer un réseau est nécessaire, (ExploraJob permet de débuter cette action de longue haleine.
Etre présent dans les cvthèques des recruteurs (C’est exactement ce qu’ExploraJob permet de faire).
Se faire connaitre sur les réseaux sociaux.
La candidature spontanée (le cœur d’ExploraJob)
Mais alors, pour quelles raisons les annonces ne permettent-elles pas de couvrir plus d’emplois ?
Les annonces sont souvent rédigées de façon contrainte pour être publiées sur le site de Pôle-Emploi, celui de l’APEC ou tout autre site de recrutement. Les recruteurs eux-mêmes rédigent leurs annonces avec un langage RH, en fonction de la culture et du vocabulaire propre à leur société, langage qui ne parle pas forcément aux candidats.
Dans les PME, les managers et directeurs sans service RH qui passent des annonces pensent à leur métier et à leur besoin précis du moment quand ils rédigent leur annonce, sans penser qu’ils parlent à des candidats qui peuvent ne pas connaitre toutes les spécificités de leur organisation.
Dans ces cas, les annonces sont mal référencées car mal critérisées donc les candidats adaptés ne trouvent pas forcément les annonces qui leur sont destinées.
Les recruteurs paient cher des annonces qui ne seront pas lues par les candidats dans leur cible privilégiée.
Au final, les recruteurs perdent du temps à lire des CV inadaptés lorsqu’ils lisent les réponses à annonces.
70% des candidats déclarent avoir besoin de 30 minutes environ pour répondre à une annonce car il faut remplir consciencieusement le formulaire de candidature (différent pour chaque société, quand il n’est pas différent pour chaque annonce), puis rédiger la lettre de motivation adaptée spécifiquement à l’annonce et à l’entreprise. Or seules 4% des lettres de motivation sont lues avant entretien. Il parait donc évident que pour trouver un emploi, il faut :
soit : hyper-cibler sa recherche d’emploi et se documenter longuement avant de répondre à une offre. Ce que font la plupart des candidats.
soit : démultiplier ses envois de CV pour multiplier ses possibilités d’obtenir un entretien. Ce que propose ExploraJob.
Pourquoi seulement 20% des CV issus de réponses à annonce sont-ils lus par les recruteurs ?
80% des entreprises passant des annonces sur les sites emploi possèdent un logiciel de traitement des candidatures. Ces logiciels effectuent un pré-tri des CV pour noter les correspondances de critères entre ceux de l’annonce et ceux du CV en indiquant un pourcentage d’adéquation basé sur 2 à 5 critères seulement.
Résultat, seuls 20% des CV sont réellement lus par les recruteurs utilisant une solution de gestion de recrutement. La raison est simple : le classement de lecture des CV s’effectue en partant de la meilleure note de correspondance à la moins bonne… Donc il est très fréquent que tous les CV ne soient pas lus par un recruteur.
Les critères utilisés pour établir la note de correspondance (diplôme, niveau d’expérience, métier actuel et lieu d’habitation) sont finalement plutôt subjectifs car ne se basant pas sur les compétences réelles des candidats, leur degré de mobilité géographique ou leur véritable motivation.
Cela exclut de fait de nombreux profils qui pourraient être pertinents et c’est bien dommage pour les candidats et pour les entreprises.
Pourquoi une candidature spontanée a-t-elle plus de chance d’être lue par les recruteurs qu’une réponse à annonce ?
Précisément parce qu’il ne s’agit pas d’une réponse à annonce ! Le CV n’arrive pas dans le logiciel de traitement des CV (comme vu ci-dessus), mais directement dans la boite mail professionnelle du recruteur.
Et même si le CV n’a pas été initialement sollicité, même s’il n’y pas de lettre de motivation mais un simple mail de quelques lignes, le recruteur ne peut se permettre de passer à côté d’un bon candidat. Il ouvre donc le CV et le lis, avant de choisir s’il appelle le candidat, le joint pas mail, classe son CV dans sa CVthèque, transmet le CV à un manager pour avis et/ou envoie un mail de refus ou de planification d’entretien d’embauche.
Pourquoi ExploraJob n’envoie-t-il pas les CV aux adresses recrutement@ et contact@ des entreprises ?
En me permettant d’envoyer mon CV qu’à des adresses précises, vous transmettez moins de fois mon CV et il ne part donc pas à toutes les entreprises… Vous avez peut-être ce raisonnement normal, mais...
Envoyer votre CV à des adresses emails génériques n’a strictement aucun intérêt pour la simple raison que votre CV n’a qu’une chance infime d’arriver sur le bureau de la bonne personne, celle qui sera la plus à même d’apprécier votre CV, vos compétences. Vous devez savoir qu’environ 500 mails sont reçus chaque jour sur les boites mails contact@ des entreprises. Au sujet des boites mail recrutement@, c’est plutôt 150 à 200 CV par jour.
Souhaitez-vous vraiment être noyé dans la masse des CV reçus sur recrutement@ ?
Ou préférez-vous qu’un recruteur pense que vous avez cherché ses coordonnées professionnelles et que vous avez déjà fait preuve d’une certaine motivation dans votre candidature ?
Est-ce qu’ExploraJob envoie mon CV à des entreprises qui recrutent ?
Oui, chaque adresse mail sélectionnée pour vous est issue d’une entreprise tracée sur internet pour avoir déjà recruté dans l’année écoulée plusieurs profils, dans le secteur d’activité, pour la fonction et dans la zone géographique que vous aurez choisis.
Mais attention : envoyer votre CV à des entreprises qui ne recrutent pas n’a pas d’intérêt pour vous… dans l’immédiat. Et cela vous permet d’intégrer les viviers de candidats des recruteurs et d’être joint par téléphone le jour où cette entreprise aura un besoin correspondant à votre profil, avant même qu’une annonce ne soit parue.

Et concrêtement, comment ça se passe ? (3)

Comment sera envoyé mon CV ?
Votre CV sera envoyé à partir de votre adresse mail personnelle. ExploraJob se charge d’envoyer votre CV par mail à chacune des adresses sélectionnées, en votre nom, et mail par mail
Pourquoi ce service est-il payant ?
La création de la société, le développement du site internet et surtout le développement de l‘algorithme permettant de repérer les adresses mails des recruteurs a nécessité d’importants moyens financiers.
D’autre part, ExploraJob ne veut pas céder à la tentation de la publicité en ligne et n’en proposera pas sur son site web car nous ne souhaitons pas que nos candidats soient pistés par les annonceurs ou répertoriés comme étant en demande d’emploi. A la différence de nombreux sites web, ce n’est pas la publicité qui rémunère le site ExploraJob, mais le service proposé et sa qualité.
Pour ExploraJob, le produit, c’est ce que vous achetez, ce n’est pas vous !
ExploraJob souhaite par ailleurs qu’un maximum de candidats puissent bénéficier de ce système et propose donc un tarif jugé « raisonnable », souvent compris entre 8 et 20 € pour bénéficier de la prestation de ciblage de recruteurs, managers et directeurs et transmettre votre CV aux bonnes personnes, au bon moment.
Ce modèle économique étant nouveau, il est envisageable que les tarifs augmentent en fonction de l’activité. Alors profitez-en rapidement !
Quel est le niveau de sécurité du site, de mes données et du paiement ?
Tout votre parcours de paiement est sécurisé via un protocole HTTPS qui vous assure que toutes vos informations nous sont transmises de manière sécurisée.
L’accès à votre compte est contrôlé via un identifiant / mot de passe crypté dont vous êtes le seul à avoir connaissance (et qu’il ne faut donc pas divulguer).
Toutes vos données personnelles (e-mail, niveau d’étude...) sont conservées dans un environnement sécurisé et ne sont transmises aux recruteurs que s’ils les achètent.

La collecte de vos informations de carte bancaire est assurée par le CIC, Banque Française reconnue, dûment agréée auprès de la banque de France. Nous ne stockons pas et n’avons pas nous-mêmes connaissance de vos informations bancaires.
Vous pouvez également payer vos prestations avec le système PAYPAL dont le niveau de sécurité n’est plus à prouver, car reconnu par plus de 120 pays et plusieurs centaines de banques partenaires.

Qu’est-ce qui me garantit que vous êtes sérieux ? (6)

Que faites-vous de mon CV une fois téléchargé ?
Dans le cas où vous passez commande, votre CV reste en base de donnée pendant une durée de 20 jours, le temps pour vous de pouvoir cliquer sur le bouton "relancer" dans votre espace candidat. (La relance étant inclu dans le prix de l'envoi de votre CV).
Si vous ne passez pas commande pour un envoi de CV, votre CV sera supprimé le jour même de la base de données.
Pourquoi ne puis-je pas recevoir ou même visualiser les adresses mails que vous avez sélectionnées ?
La réponse est simple : ExploraJob a énormément investi dans son algorithme de recherche de ses adresses mails. Nous ne souhaitons pas que vous puissiez transmettre ces adresses mails, vues ou reçues par mail, à vos amis et proches.
D’autre part, nous souhaitons que notre plateforme soit accessible en termes de tarification. Et en vous envoyant les adresses mails, il s’agirait alors d’un achat d’adresses mail et non d’une utilisation ponctuelle de celles-ci : le coût serait beaucoup plus élevé pour le candidat.
Dernier point, nous ne voulons pas que les recruteurs puissent être spammés. Qu’est-ce qui empêcherait un candidat d’envoyer son CV 20 fois aux mêmes recruteurs une fois les adresses mails en sa possession ? Si ce n’est pas votre intention, un autre candidat pourrait le faire et spammer des recruteurs. Quelle serait la réaction d’un recruteur si votre CV arrivait juste après un spam d’un autre candidat ?
Comment faites-vous pour éviter aux recruteurs d’être spammés ?
1/ En ne vendant pas leurs coordonnées : les adresses mails restent toujours invisibles aux candidats et ne sont jamais transmises.
2/ L’algorithme de proposition d’adresses mails tient compte du nombre de CV déjà transmis au recruteur et vérifie le nombre d’envois effectués par jour / semaine / mois.
3/ Les recruteurs s’attendent dans leur métier à recevoir des CV, non ? L’envoi de CV à un recruteur constitue-t-il alors un spam ? En vérifiant que pas plus de 5 CV par jour, 25 par semaine et 100 CV par mois ne sont envoyés aux recruteurs par l’intermédiaire d’ExploraJob, nous considérons qu’il ne s’agit pas de SPAM. Un recruteur doit pouvoir recevoir 5 CV par jour, ciblés de surcroit, envoyés par des personnes clairement motivées, sans les considérer comme du spam.
Les recruteurs sont-ils prévenus que vous leur envoyez des CV ?
Tous les recruteurs qui se sont inscrits oui, évidemment.
Mais une partie des recruteurs est issue de l’algorithme de recherche créé. Ceux-ci ne sont pas prévenus dans le sens où ExploraJob se substitue au candidat pour l’envoi de son CV : le candidat donne une délégation de pouvoir à ExploraJob afin d’envoyer son CV à sa place. Un candidat peut envoyer son CV à qui bon lui semble et peut aussi demander à un prestataire de le faire à sa place. Ce que le candidat achète, c’est le ciblage des adresses mails, pas l’envoi de son CV, nous le faisons gracieusement pour lui.
Les recruteurs savent-ils qu’ils sont dans une base de données ?
Tous les recruteurs qui se sont inscrits oui, évidemment. Et ils peuvent se désinscrire, conformément à la CNIL, s’ils le souhaitent.
Pour les recruteurs ne s’étant pas inscrits, il est important de savoir qu’ils ne sont pas dans une base de données : l’algorithme de recherche créé explore le réseau Internet pour chaque recherche de candidat, afin de dénicher des adresses mails de recruteurs, managers et directeurs en lien direct avec sa recherche. Ces adresses mails sont trouvées sur internet et n’appartiennent pas à ExploraJob et ne sont pas dans une base de données propre à ExploraJob, mais disséminée sur Internet. Ce que le candidat achète, c’est l’utilisation à un instant donné de l’algorithme de recherche et un droit d’accès à une base de données de recruteurs préalablement inscrits sur ExploraJob.
Comment différenciez-vous le ciblage premium, précis et standard ?
Dans les 3 cas, le critère de zone géographique est respecté à 100% car ExploraJob considère qu’il est plus simple et plus probable de trouver un travail avec une mobilité fonctionnelle ou de secteur d’activité, plutôt qu’une mobilité géographique, beaucoup plus compliquée à mettre en œuvre lorsque le candidat possède une famille par exemple.
Dans les 3 cas, aucune adresse se trouvant dans un type de ciblage ne se trouve dans un autre type de ciblage : vous ne pouvez pas acheter 2 fois (ou 3 fois) l’utilisation de la même adresse.
Le ciblage premium ne concerne que des adresses mails qui correspondent à tous les critères de la recherche, et dont le caractère récent dans les mailles de l‘algorithme de recherche est très élevé (inférieur à 2 mois). Les adresses mails issues des demandes d’envoi de CV formulées par les recruteurs sont priorisées et le pourcentage de pertinence est décroissant pour chaque adresse non issue des demandes des recruteurs, mais apparu dans l‘algorithme (0,2% de qualité est supprimé pour chaque adresse n’étant pas parfaitement dans les meilleurs critères, en dessous de 100%)
Le ciblage précis concerne principalement des adresses mails qui correspondent à tous les critères de la recherche, mais dont le caractère récent d’apparition dans les mailles de l’algorithme de recherche peut être supérieur à celui issu de la recherche premium, mais inférieur à 4 mois. Les adresses mails issues des demandes d’envoi de CV formulées par les recruteurs sont priorisées et le pourcentage de pertinence est décroissant pour chaque adresse non issue des demandes des recruteurs ou possédant un critère de recherche manquant. Le ciblage précis n’a jamais une pertinence de qualité d’adresses mail supérieur à 90%, même si cela pourrait être le cas, dans le but de favoriser l’utilisation des adresses dites premium. (0,2% de qualité est supprimé en dessous de 90% pour chaque adresse n’étant pas dans les critères définis pour le ciblage précis)
Le ciblage standard concerne toutes les autres adresses mails correspondant à tous les critères, triées par ordre de nombre d’apparitions suite au lancement de l’algorithme et du nombre de demandes recruteur dans son espace, puis aux adresses correspondantes à un critère de moins dans la recherche, toujours par ordre de nombre d’apparitions. Le ciblage précis n’a jamais une pertinence de qualité d’adresses mail supérieur à 75%, même si cela pourrait être le cas, dans le but de favoriser l’utilisation des adresses des packs premium et/ou précis. (0,2% de qualité est supprimé en dessous de 75% pour chaque adresse n’étant pas dans les critères définis pour le ciblage standard)

Le pourcentage de pertinence est décroissant de 0.2 % pour chaque adresse mail ne correspondant pas à 100% de la recherche ou dont le caractère récent de l’apparition ne respecte pas le standard nécessaire à chaque type de ciblage ou dont la provenance n’est pas issue des demandes de recruteurs du site explorajob.fr

Vous ne faîtes rien comme les autres sites emploi j’ai l'impression... (4)

Quels sont les sites qui vous référencent ?
L’un des premiers sites emploi à nous référencer a été Créer un CV qui est un site permettant de créer son CV, sa lettre de motivation à partir de nombreux modèles faciles d’accès.
Njobs - emploi France : Njobs recherche des offres d’emploi en France et les affiche gratuitement. C’est la manière la plus rapide pour trouver du travail.
jobresto Recrutement restauration et hotellerie est un site emploi dédié au monde de la restauration.
Handi-CV : Le plus court chemin entre l’employeur et le travailleur handicapé.
BoosterEmploi : Tout pour booster votre évolution professionnelle
Thot Cursus : blog comprenant des articles liès au recrutement
Comment trouvez-vous les adresses mails des recruteurs, managers, directeurs ?
Nombreuses sont les informations laissées par les recruteurs sur internet. Il suffit qu’un recruteur ait laissé une seule fois son nom et son prénom pour que l’algorithme créé par ExploraJob arrive à reconstituer son adresse mail professionnelle.
Il est possible de savoir quels profils ils consultent, pour quel type de poste ils recrutent le plus souvent, ainsi que la fréquence de recrutement.
L‘algorithme d’ExploraJob effectue exactement le même travail que vous feriez manuellement en terme de recherche en ligne et est assez astucieux pour trouver et dénicher les adresses mails des recruteurs.
Un peu comme Google qui n’a jamais divulgué le moindre début d’explication sur son classement des sites web, Explorajob ne donne pas de détails non plus. Sachez simplement que les recruteurs peuvent aussi s’inscrire en ligne pour recevoir vos CV... Et ils sont nombreux à le faire car le prix de passage d’une annonce emploi sur un journal ou sur un jobboard est tout à fait exorbitant.
On me dit souvent de beaucoup travailler mes candidatures spontanées et de ne pas les envoyer au hasard en trop grand nombre car ça ne sert à rien.
Effectivement, il faut beaucoup travailler vos candidatures spontanées, notamment votre cible de recruteurs, dans des fonctions et des secteurs d’activités qui ont besoin de vos compétences. Exemple : un ingénieur mécanique dans l’industrie navale pourra tout à fait mettre à disposition ses compétences dans l’aéronautique.
Mais pourquoi ne pas les envoyer en grand nombre, à partir du moment où elles sont ciblées ? ExploraJob n’envoie pas vos candidatures au hasard : nous repérons les adresses mails des recruteurs adaptés à votre profil grâce à notre algorithme.
Seul 10% environ des recruteurs prennent le temps d’envoyer une réponse aux candidatures, et il s’agit souvent d’un mail type. Il faut donc envoyer votre CV à des dizaines, voire des centaines de recruteurs pour avoir plusieurs réponses et taper dans l’œil de quelques uns.
Pourquoi avez-vous mixé plusieurs secteurs d’activités et plusieurs fonctions-métiers ensemble ?
Il existe un référentiel en France précisant les 11 300 métiers existant à ce jour, avec les compétences requises pour les exercer. Ce référentiel n’est d’ailleurs pas vraiment à jour car de nombreux métiers sont inventés tous les ans… (exemple : les métiers propres aux mineurs sont représentés avec plusieurs dizaines de métiers différents. Or, nous n’avons sur toute la France plus qu’une trentaine de mineurs – par contre les métiers du web par exemple, sont largement oubliés : un community manager (pardon, gestionnaire de communauté), un traffic manager, un infographiste web sont des métiers exercés par nombre de personnes en France, mais quasiment absents de ce référentiel de 11 300 métiers)
ExploraJob a traité ce fichier et les correspondances de compétences entre chaque métier et a ajouté une liste de 2 000 métiers manquant pour déterminer les secteurs d’activités et les métiers-fonctions très proches les uns des autres.
Certains secteurs d’activités sont très proches dans le sens où plus de 80% des métiers et des compétences requises pour ceux-ci sont présents dans les 2 secteurs d’activités. Nous avons donc simplifié la problématique en ne créant qu’un seul secteur d’activité. Idem pour les fonctions.
Exemple simple : un plombier vous dira qu’il n’est pas chauffagiste. Pourtant il possède toutes les compétences nécessaires pour l’être…
Second exemple : une boulangerie recherche un boulanger, et c’est un CV de pâtissier qu’elle reçoit. Un boulanger n’est pas un pâtissier, mais embaucher un pâtissier dans une boulangerie permettra à la boulangerie de se diversifier et de proposer des gâteaux / entremets et pâtisseries d’une meilleure qualité, donc de fidéliser sa clientèle, voire de gagner des clients, etc. Les métiers sont dans cet exemple très connexes et donc dans une seule catégorie.
Pour les recruteurs, cela crée de la mobilité fonctionnelle et permettra de proposer des CV pertinents alors que vous n’auriez peut être pas pensé chercher des CV dans cette direction.
Pour les candidats, cela crée des possibilités d’emploi auxquels vous n’auriez peut-être pas pensé, alors que vous en avez les compétences.
Selon les experts, entre 300 000 et 1 200 000 postes restent tous les ans non-pourvus, alors que plus de 3 300 000 de personnes sont en chômage total. ExploraJob pense qu’il ne s’agit pas seulement d’un problème d’attrait des métiers ou de compétences des candidats ou de formation initiale, mais plutôt de manque de flexibilité des candidats Et des recruteurs. Nous pensons qu’il faut ouvrir les champs de recrutement, développer les mobilités fonctionnelles dans l’esprit des candidats, des recruteurs et des managers.
Nous avons donc décidé de générer ces mobilités fonctionnelles, de les rendre visibles et de les promouvoir en transmettant aux recruteurs des CV très proches en terme de compétences et de vécu, mais dont l’imperfection vis à vis du poste à pourvoir est largement comblée par la motivation à travailler, à apprendre et à s’adapter à un nouveau milieu professionnel.