Comment trouver un stage de fin d'étude en France ou à l'international ?

Vous devez effectuer un stage de fin d'étude pour valider votre diplôme ? Votre formation nécessite un stage de 2 ou 3 mois ?

1er conseil : ne perdez pas de temps et débutez votre recherche de stage de fin d'étude le plus tôt possible.

 

Chercher un stage en France et à l’international dépend de votre volonté d’avancer et de votre curiosité. Chaque piste est bonne à explorer et votre réseau joue un rôle important dans votre recherche. Cet article vous aidera à trouver plus facilement un stage de fin d'étude en fonction du lieu de travail qui correspond à votre projet professionnel.

Voici donc 5 conseils pour trouver un stage de fin d'étude :

1/ La voix royale :

Pour dénicher la perle rare, la voie royale consiste à scruter les sites emplois des grandes entreprises qui référencent leurs annonces de stage étudiant sur leur site de recrutement.

 

Par exemple, la Carrefour intègre 2800 stagiaires tous les ans, la Société générale 1400, Safran 2100, France Telecom 2600 et Axa France 350 avec souvent des stages de longue durée (quatre à six mois). Ces grands groupes français mènent une politique RH ambitieuse en espérant trouver parmi tous les stagiaires ceux qui travailleront pour eux à la sorti de l'école.

 

« Les stages de longue durée, généralement en fin de cycle d’études, sont une forme de pré-embauche, explique Pierre Grimaud, RRH d'une grande enseigne de prêt-à-porter. 70% d’entre eux débouchent sur la signature d’un contrat en CDI» insiste-t-il.

 

stage de fin d'étude

Problème pour trouver un stage de fin d'étude :

La sélection des candidatures donne donc un net avantage aux cursus  les plus prestigieux, voire aux les établissements partenaires de ces grands groupes. Mais en contrepartie, les employeurs savent plaire à leurs stagiaires en leur confiant fréquemment de vraies responsabilités. "Nous leur accordons une rémunération largement supérieure au minimum légal. » indique aussi Maxime, responsable recrutement d'un groupe de BTP. Tout stage de deux mois ou plus doit effectivement être indemnisé à hauteur de 30% du smic.

 

L’étudiant sortant de ce cadre très sélectif ne peut donc qu'utiliser son réseau ou le système D. Il faut alors solliciter sa famille, ses amis, ou même les amis d’amis. C’est généralement par ces « relations » que les candidats au stage de fin d'étude parviennent à convaincre un patron de PME de tenter l’expérience.

 

La solution pour booster votre recherche :

Les Rencontres Nationales pour l'égalité des chances

 

Pour les jeunes diplômés et les étudiants, il s'agit d'une occasion unique de profiter des conseils de professionnels sur leur méthodologie de recherche d'emploi et de recueillir des informations pertinentes sur le marché du travail et les compétences recherchées.

Pour les étudiants, ces conseils peuvent également leur permettre d'orienter leur parcours universitaire, afin de choisir une formation gagnante, qui correspondra aux attentes des entreprises.

 

La 5ème édition des Rencontres Nationales pour l'égalité des chances  aura lieu le 27 novembre 2014, en partenariat avec l’école du Cinéma de Luc Besson.

Près de 70 partenaires privés et publics et 4 500 jeunes diplômés et étudiants sont attendus, parmi lesquels : Orange, BNP Paribas, Carrefour, Crédit Agricole, LVMH, Casino, DisneyLand, Siemens, Thales, Schneider Electric, Natixis, Volkswagen, etc.

 

Un parenthèse importante au sujet des candidats en situation de handicap : Un espace spécifique leur sera entièrement dédié.

Egalité des chances - NQT

2/ N’ayez pas peur de demander de l’aide pour améliorer votre candidature

Vous avez des difficultés à perfectionner votre CV et lettre de motivation ? Vous stressez à l’idée de faire face à votre recruteur lors de l’entretien ? N’hésitez pas à demander conseil auprès de vos professeurs et des associations étudiantes.

 

Le Centre d'Information et de Documentation pour la Jeunesse ou CIDJ peut vous fournir toutes les informations possibles sur votre mode de candidature et peut vous former si nécessaire.

 

Inscrivez-vous sur des réseaux sociaux professionnels (Viadeo, LinkedIn, Xing pour l'Allemagne et la Suisse) et rejoignez des groupes. Ensuite, postez votre sujet de discussion pour récolter le maximum d’avis possible venant des professionnels. Cette piste pourrait même vous aider à décrocher un stage de fin d'étude rapidement.

 

Si vous souhaitez avoir des conseils de professionnels très rapidement, nous vous proposons différents audit et pannel de recommandations pour votre CV et/ou votre lettre de motivation.

 

3/ Repérer des entreprises d’accueil

Le marché des offres de stage étudiant est bien plus caché que celui des offres d’emploi. Beaucoup d’offres de stages ne sont en effet pas publiées. C’est pourquoi il est pertinent d'utiliser en premier lieu les ressources de votre établissement scolaire et de solliciter votre réseau.

Petite astuce à ce sujet : 

Vous pensez que vous n'avez pas de réseau, mais vous en avez un :

 

Une bonne piste pour trouver un stage consiste à joindre les étudiants de votre université ou école, mais de votre promotion précédente... Demandez-leur par exemple où ils ont effectué leur stage, quelle ont été les projets menés et à qui envoyer une candidature spontanée. Les stagiaires des années précédentes peuvent d'ailleurs vous recommander auprès de leur ancien maître de stage...

S’appuyer sur son établissement et son réseau :

Université, IUT, écoles de commerces ou d'ingénieurs, tous les établissements scolaires possèdent aujourd’hui une cellules ou des bureaux dédiés aux relations avec les entreprises. Leurs responsables diffusent les offres de stage de fin d'étude qu’ils reçoivent et peuvent aussi vous transmettre une liste  d’entreprises partenaires.

Rechercher un stage sur internet.

Les PME, les petites entreprises publient rarement leurs offres de stage, alors que les grands groupes ajoutent fréquemment sur leur site carrière les dernières offres de stage disponibles. mais aussi sur des jobboards et plateformes spécialisées comme le site de l'Onisep.

 

Si vous souhaitez gagner du temps dans votre recherche de stage ou d'emploi, notre système de recherche d'adresses mail de recruteur pour envoyer votre CV en candidature spontanée est fait pour vous. (Vous éviterez ainsi que votre CV ne soit noyé dans les nombreuses réponses à annonce issus des offres d'emploi sur les jobboards par exemple)

 stage-de-fin-detude

4/ Donnez de la valeur à votre candidature

Vous n’avez peut-être jamais travaillé en CDD ou en CDI, mais pour impressionner la société qui va vous embaucher en tant que stagiaire, vous devez mettre votre candidature en valeur.

 

De ce fait, mettez vos expériences dans des associations en exergue dans votre CV. Si vous avez par exemple déjà effectué des jobs d’été à Paris, dans l’Yonne ou dans les Yvelines, puis que vous avez excercé un petit job dans le nord de la France, et qu’ensuite vous avez trouvé un CDD ou un emploi sur Toulouse, dans le sud, pour enfin terminer à Paris, vous devez impérativement souligner votre mobilité dans votre candidature. Les recruteurs apprécient beaucoup les jeunes mobiles et dynamiques !

 

En effet, cela prouve que vous avez une grande rapidité d’adaptation et un bon potentiel, expliquant ainsi pourquoi vous avez pu trouver un poste partout en France.

 

5/ Commencez votre recherche le plus tôt possible

Faire un stage de fin d'étude est devenu une phase primordiale dans les cursus universitaires. La concurrence est donc nécessairement rude.

Prenez une longueur d’avance sur vos concurrents : si vous êtes en quête d’un stage d’été, débutez votre recherche dès le mois de Mars. Si votre stage n’est que pour Janvier, commencez à déposer vos candidatures à partir d’Octobre. Relancez les entreprises si vous n’avez pas reçu de réponse au bout de 10 à 15 jours.

 

Après ces 5 conseils pour trouver un stage, voici les vertus indispensables d'une bonne candidature :

Peaufiner votre candidature

Les stages étant l’antichambre de l’emploi, il est important de soigner votre candidature. Dans le CV, comme dans la lettre de motivation, ne laissez aucune fautes d’orthographe.

 

Éviter le CV passe-partout. Même si vous n'avez encore que peu d’expériences professionnelles, faites ressortir les éléments (voyages, centre d'intérêt, valeurs, activité associative, job d’été…) qui peuvent vous distinguer des autres étudiants.

 

Une lettre de motivation personnalisée. La lettre doit être adaptée selon la fonction que vous visez et selon le secteur d'activité dans lequel vous souhaitez travailler. La lettre doit préciser la période durant laquelle le stage peut se dérouler. Vous pouvez y joindre un document qui présente le contenu de votre formation et le type de missions qui peuvent vous être confiées.

stage-de-fin-detude

Sur notre site, ExploraJob, vous pourrez envoyer votre CV et votre LM (nous conseillons d'ailleurs d'envoyer un mail de motivation et non une lettre de motivation) sous forme de candidature spontanée, adressée directement à des recruteurs, managers et directeurs, qui ont l'habitude de recruter des stagiaires. L'intérêt est de transmettre votre candidature spontanée en lot à une multitude de recruteurs, rapidement, sans perte de temps et de façon ciblée selon vos critères de recherche de stage de fin d'étude. N'oubliez pas de préciser dans le moteur de recherche que vous recherchez un poste de type "stage" !

 

Conseil : il est important de bien relancer les recruteurs, cela démontre votre motivation et valorise votre candidature. "Peu d’étudiants osent cette démarche, observe Pierre, consultant dans un cabinet de recrutement. Aussi, ceux qui la font voient leur candidature sortir du lot." Bien entendu, Explorajob propose cette relance à tous les recruteurs précédemment contacté avec voter envoi de CV en candidature spontanée, dès 10 jours après l'envoi.

Développez et consolidez votre réseau professionnel

Pour trouver un stage de fin d'étude en France ou à l’international, vous devez avoir un réseau assez fort. Les sites de recrutements peuvent vous aider à entrer directement en contact avec les recruteurs mais ne sont pas suffisants.

 

Rendez-vous dans des salons, rejoignez des forums dans votre domaine d’activité, demandez conseil auprès des chambres de commerce et ouvrez des comptes sur des réseaux sociaux professionnels.

 

Bénéficiez de la force du réseau Pôle emploi. Ce dernier vous propose différents stages en fonction de votre formation.

 

Que vous soyez à Paris, en Franche-Comté, en Haute Normandie, en Ile de France, en Lorraine, en Vendée, à Lyon, dans le Var, dans les Yvelines, dans l’Yonne, à Lille, à Grenoble, à Montpellier, à Marseille, à Nantes, à Nancy, à Nice, à Rennes, à Toulouse, à Valence…

 

Vous trouverez certainement une entreprise d’accueil grâce à Pôle emploi. Sachez également que Pôle emploi ainsi que le centre d’information et de documentation jeunesse peuvent vous faire bénéficier d’une bourse nationale de stage de fin d'études.

 

Comment trouver un stage à l’international ?

Les stages à l’international peuvent donner plus de crédit à votre candidature auprès des recruteurs et de ce fait vous distinguer par rapport aux autres car vous avez reçu une expérience variée et une méthode de travail autre que celle appliquée en France. Sans parler de la langue et de la culture managériale différente à laquelle vous aurez été soumis, ce qui démontre bien toute votre adaptabilité.

 

Pour trouver un job à l’international, rendez-vous à l’Alliance française qui vous fera bénéficier de son réseau de 135 pays.

 

En effet, elle recherche souvent des stagiaires. Si vous avez toujours voulu faire votre stage à l’étranger tout en restant dans un environnement familier, déposez votre candidature auprès du Ministère des affaires étrangères qui recrute régulièrement des stagiaires.

 

N’oubliez pas de mettre votre projet professionnel en exergue dans votre lettre de motivation pour que le Ministère puisse aisément saisir la branche d’activité et le lieu de stage qui vous convient.

 

Après votre embauche, vous serez amené à travailler dans des ambassades et consulats français à l’étranger. Sachez toutefois que si votre stage dure plus de deux mois, vous serez rémunéré à hauteur de 400 euros en guise de dédommagement. Selon le site etudiant.gouv.fr « La mensualité s'élève à 400 euros. Elle est accordée pour une période allant de 2 à 9 mois. ». Pôle emploi international peut également vous soutenir dans votre recherche de stages de fin d'étude.

 

Les missions économiques, portes d’entrée vers des stages à l’international

Chercher un stage à l’international n’est pas toujours facile si vous n’avez pas une entité qui vous guide.

 

Bien que de nombreux étudiants ne connaissent pas les ressources qu’elles leur offrent, les missions économiques ont pour mission de faciliter l’implantation des entreprises françaises à l’étranger.

 

Plusieurs offres de stage de fin d'étude dans divers domaines d’activité sont présentes sur leur site web. En travaillant pour l’une de ces entreprises situées à l’étranger, vous pouvez apprendre une autre méthode de travail car elles adaptent souvent leur stratégie en fonction de leur pays d’accueil.

 

Ainsi, si vos concurrents ont seulement fait un stage sur Paris ou dans une autre ville de France, votre dossier de candidature se démarquera de la leur grâce à votre stage à l’international.

 

Rappel des conseils pour trouver un stage étudiant

1. Faites-vous aider !

Pour peaufiner votre projet, préparer votre CV, votre lettre de motivation, et, pourquoi pas, vos futurs entretiens d'embauche, un coup de pouce peut être utile. Associations d'anciens élèves ou étudiantes, services des stages, professeurs, ou relations personnelles : toutes les recommandations sont bonnes à prendre et peuvent vous servir pour trouver des pistes de stage.

 

2. Augmentez votre champs de recherche de stage.

Toutes les annonces de stage ne se trouvent pas sur les sites emploi et les entreprises les plus demandeuses ne sont pas toujours celles qui communiquent le plus : les PME ne peuvent pas toujours se payer des annonces emplois pour des stages sur des journaux papiers ou sur des sites de recrutement en ligne. Multiplier vos rencontres lors de visites de salons et forums étudiants, et décuplez vos contacts avec les équipes enseignante. Il s'agit là du seul et unique moyen de vous constituer votre fameux réseau, très utile pour trouver un stage… voire plus tard, un emploi.

 

Pour mettre toutes les chances de votre coté, vous pouvez aussi utiliser nos services de recherches de contacts emploi en utilisant vos critères de recherche de stage dans notre moteur d'envoi de candidatures spontanées ciblées.

 

3. Anticipez votre recherche.

Le stage devenant incontournable pour tous les types d'études, la concurrence se fait presque plus importante que pour un premier emploi. La différence pour voter employeur est qu'il s'agit d'un contrat de stage, donc à durée déterminée et dans un laps de temps précis. Autant donc trouver votre stage le plus tôt possible, en conservant précieusement vos candidatures pour pouvoir relancer les recruteurs au moment opportun. (la relance est aussi un élément important de l'envoi de candidatures spontanées avec Explorajob)

 

4. Négociez !

Depuis le 1er septembre 2010, pour lutter contre les abus d'une frange d'employeurs, tous les stages doivent s’inscrire dans le cadre d’un cursus étudiant (sauf les stages de réorientation) et, s’ils durent deux mois ou plus, être indemnisés à hauteur de « 12,5% du plafond horaire de la Sécurité sociale », soit environ 30% du SMIC (environ 400 euros net).

 

Les entreprises peuvent bien entendu proposer un peu plus en fonction des responsabilités et tâches qui vous seront confiées. Une négociation - dans la limite du raisonnable - est envisageable. (Pourquoi pas en fonction de vos résultats ?)

 

stage-bidon

5. Evitez les stages bidons.

Au moindre doute, appelez le recruteur pour obtenir plus de détails sur le poste et recherchez sur Internet le nom d’une entreprise qui vous paraît suspecte.

 

Pour un stage étudiant court, la mission doit tout de même être consistante. Dans le cas contraire (faire de la saisie informatique au kilomètre par exemple), vous êtes plus en face d'un job d'été que d'un stage. D'autres points peuvent créer le doute : l'entreprise cherche trop à se vendre, l'annonce mentionne peu ou pas des tâches concrètes. Vous devez être attentif aux mots clefs de l'annonce, voir l'intérêt de la mission et ce que vous allez réellement apprendre grâce à ce stage.

 

Attention car certaines entreprises usurpent l'identité d'autres entreprises connues du grand public et émettent des offres pour des tâches de logistique. Il s'agit de vastes arnaques ! Elles sont souvent intitulées « agent de saisie en télétravail » ou « assistant logistique", et sont assez récentes, très succinctes et proposent à l'étudiant d'envoyer des colis à partir de chez lui"... Vous imaginez la suite et la provenance des colis...

 

6 Transformer son manque d’expérience en atout.

Le plus dur est souvent de décrocher une première expérience professionnelle. Si vous n’avez jamais travaillé, mettez en avant vos passions, vos centre d'intérêt, vos expériences associatives ou sportives et vos jobs d’été.

 

Sans expérience, vous êtes encore maléable, enclin à prendre de nouvelles habitudes de travail et vous serez en principe très à l'écoute et très concentré, pour plaire à votre employeur et espérer une embauche à la fin de votre stage de fin d'étude. Faites donc sentir votre motivation et ces arguments dans votre mail de motivation qui accompagnera vos candidatures spontanées.

 

Pour trouver un stage, soignez votre candidature pour qu’elle soit plus convaincante. Si vous n’avez jamais fait de stage auparavant, demandez conseil auprès de votre professeur, des entités rattachées à la jeunesse comme le CIDJ et des établissements spécialisés dans le recrutement comme Pôle emploi ou rejoignez tout simplement des forums en ligne.

 

Si vous souhaitez des conseils personnalisés, rien de mieux que ceux de nos recruteurs qui vous donnerons des recommandations personnelles sur votre CV en fonction de votre situation et de votre recherche.

 

Mettez en valeur votre candidature si vous n’avez pas d’expérience sur le long terme. Sachez que même les plus petites expériences comme les coups de main dans les associations comptent.

Soyez proactif et curieux, n’attendez pas le dernier moment pour chercher un stage. Rejoignez des réseaux sociaux professionnels car ils peuvent être d’un grand secours.

 

Enfin, si vous souhaitez enrichir votre expérience en faisant des stages à l’étranger, demandez des renseignements auprès des autorités compétentes comme le Ministère des affaires étrangères et Pôle emploi international.

 

Et vous, quels conseils donnez-vous à nos lecteurs pour trouver un stage étudiant plus facilement ?

Share this Post: