23 critères à respecter pour une bonne recherche d’emploi

Comment bien rechercher un emploi ? Quelle stratégie de recherche d’emploi ?

Volontaire ou involontaire, une période de recherche d’emploi, de transition professionnelle, est souvent source de stress. Pour évacuer ce stress, ExploraJob a synthétisé 13 points essentiels optimisant méthode, pragmatisme et efficacité, ainsi que 10 questions habituelles auxquelles nous apportons des réponses illustrées d’exemples précis.

 

Voici 13 astuces pour une recherche d’emploi réussie :

En période de crise, les candidatures sont nombreuses et les offres d'emploi rares. Comment mettre toutes les chances de son côté ?

Recherche d'emploi

Que vous soyez cadre dans une grande entreprise ou employé de terrain, nous pensons que sans avoir confiance en soi rien ne peut fonctionner. Plus facile à dire qu'à faire? Sans doute... Il y a tout de même des erreurs à éviter, des petites astuces pour booster la confiance en soi, et ne pas passer à côté d'une belle opportunité professionnelle.

1/ S’il s’agit d’un licenciement, ne le dites pas trop fort :

A l'heure de Viadeo et LinkedIn, il est courant d’en parler sur son profil ou d’échanger sur son licenciement avec des proches, mais dites-vous bien que les écrits restent ! Il est vraiment déconseillé de dire à tout son entourage que l'on vient de se faire licencier : il ne faut pas se déclarer "sans emploi" ou "en recherche d’emploi" sur les réseaux sociaux professionnels.

 

Digérez d'abord votre licenciement avant de partager vos émotions et de vous lancer dans une recherche active d’emploi.

 

2/ Rester en mode travail

Retrouver ou chercher un emploi passe aussi par de petits détails auxquels on ne pense pas forcément. Exemple : si vous avez un entretien sur Skype ou par téléphone, habillez-vous correctement de la tête aux pieds ! Vous pensez que ça ne sert à rien ? Alors faites le test et vous verrez que vous ne vous comporterez pas de la même façon si vous êtes habillé avec chemise / pantalon, ou jogging / t-shirt.

 

De la même manière, n’hésitez pas à sortir de chez vous. Avec Internet, nous avons tendance à tout contrôler depuis chez nous depuis plusieurs années, mais il est bénéfique de sortir s’aérer pour se ressourcer dans de bons endroits : Associations, bibliothèques, restaurants, etc. Bougez, sortez de chez vous ! Que ce soit pour faire 3 pas, une longue promenade ou aller chercher les enfants à l’école.

 

Et dites-vous que tout est bon à prendre : une rencontre avec un autre parent d’élève peut s’avérer fortuite, une conversation dans un restaurant peut être bénéfique et source d’inspiration pour votre recherche d’emploi.

 

3/ Développer son réseau

C’est évident pour certains, mais pas pour tous : le réseau est la première source d’emploi en France ! Quelle que soit votre fonction et votre secteur d’activité, faire vivre son réseau est important. Il ne faut pas hésiter à rencontrer du monde travaillant dans le même secteur. Vous ne perdrez rien à informer les autres de vos compétences et de votre disponibilité.

 

Si vous n’avez pas de réseau, pas de panique, car en fait, vous en avez forcément un : votre famille, vos amis, vos voisins, vos anciens collègues sont votre premier cercle de réseau et ils ont eux aussi des connaissances, des amis des collègues. Votre premier cercle est votre premier réseau. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser notre propre système de communication de CV aux recruteurs : explorajob envoie votre CV à tous les recruteurs pertinents dans votre recherche d’emploi – pas besoin de connaître mille et une personne ou d’avoir un réseau très large, nous cherchons les adresses mails de recruteurs que vous ne trouverez pas tout seul !

 

4/ Jeunes ou seniors : oubliez votre âge !

C’est une problématique typiquement française : que l’on soit jeune ou proche de la cinquantaine, on a l’étrange impression (parfois bien réelle malheureusement) d’être en dehors du système, d’être pénalisé. Vous devez impérativement oublier tous les messages de ce genre que les médias et la société en général nous transmettent. Cela provoque une spirale négative qui s’auto-entretient avec de nombreux a priori négatifs.

 

Notre conseil dans votre recherche d’emploi : concentrez-vous sur votre valeur ajoutée et sur vos différences bénéfiques pour une entreprise ! Si vous pensez que vous rencontrerez davantage de difficultés parce que vous êtes jeune ou sénior, c’est certains, vous en rencontrerez, pour la simple et unique raison que vous vous positionnerez de façon moins affirmative sur le marché du travail. Alors, on vous le répète, pour votre recherche d’emploi, concentrez-vous sur votre valeur ajoutée !

 

5/ Pensez à ce que vous savez faire, pas à ce dont vous avez besoin

L'employeur est plus intéressé par ce que vous savez faire, et non pas par vos raisons et intérêts personnels. Tous les coachs vous le diront. Vous devez donc valoriser vos acquis en entretien. N’insistez pas sur les compétences que vous cherchez à développer et évitez de promouvoir un objectif de recherche d'expériences ou de compétences. Le recruteur et votre futur manager veulent savoir ce que vous pouvez leur apporter, sans attendre.

 

Vous vérifierez que l’entreprise et le poste correspondent à vos objectifs personnels plus tard, en tout cas certainement pas devant le recruteur !

 

6/ Prendre du recul

Pour rechercher un emploi après un licenciement il est absolument nécessaire de prendre le temps afin de prendre du recul. L’idée générale est de ne pas se laisser envahir par l'angoisse, la panique. L’anxiété est rarement de bon conseil quand il s’agit d’emploi ! Vous devez essayer d'accepter le présent d’abord, avant de vous focaliser sur d’autres opportunités et construire un nouvel avenir professionnel.

 

En effet, comme pour toute recherche d’emploi, après licenciement (ou non), vous devrez structurer votre projet, votre recherche d’emploi et donner de la cohérence à toutes vos candidatures.

 
 envoi de CV avec ExploraJob 

7/ Devenir entrepreneur ou auto-entrepreneur, une fausse bonne idée ?

Êtes-vous réellement motivé, avez-vous un vrai projet qui tient la route ? Vous devez y réfléchir à 2 fois avant de faire ce choix. Créer son activité ou sa micro-entreprise est une tâche compliquée, coûteuse en temps et bien plus couteuse en épargne que ce que l’on croit ! Autre élément : certaines personnes sont motivées pour de mauvaises raisons car ils veulent se prouver ou prouver aux autres qu'ils en sont capables. Si c’est votre cas, ce n'est pas forcément une bonne idée.

 

Renseignez-vous bien, les CCI proposent d’excellents stages permettant de vérifier son aptitude, sa motivation, son dévouement, ses capacités financières et organisationnelles. « 5 jours pour entreprendre » qui existe dans toutes les CCI est un excellent stage pour se confronter à la réalité de l’entrepreneuriat.

 

8/ Rester dans l'action

Tomber dans l'apathie. Après un licenciement le risque est grand et dans toute recherche d’emploi, vous devez impérativement rester dans l'action. Il est prouvé que pratiquer une activité physique, sportive permet de réduire le stress et l'anxiété.

 

Qu’attendez-vous ? 2 heures de sport par semaine et vous vous sentirez déjà différemment au bout de 2 semaines ! Essayez, vous verrez !

 

9/ Aller droit au but sur son CV et en entretien

Plus qu'un bilan de vos compétences et de votre expérience, votre CV doit raconter une histoire. Votre CV, c'est votre "site web", mais ne vous contentez pas de vous limiter au cahier des charges... La solution ? Aidez le lecteur à le lire avec des niveaux de lectures, des cadres regroupant les informations, etc. ExploraJob a écrit un article sur la rédaction d’un bon CV dans ce blog. Exemple dans la partie haute du CV : un texte très court (20 à 30 mots) doit expliquer qui vous êtes et donner envie d'en savoir davantage – teasez-vous en haut du CV, mais sans trop en faire !

 

Ne négligez pas non plus vos activités extraprofessionnelles. Elles renseignent beaucoup sur votre comportement, vos aspirations, le milieu dans lequel vous vous sentez à l’aise. Il est important pour le recruteur, comme pour vous, de savoir à quoi vous vous engagez.

 

10/ Positiv’attitude

En période de transition professionnelle, les situations sont parfois tellement compliquées que l'idée même d'avoir à "positiver" fait rire… jaune ! Toutefois, nous vous rappelons que les travaux de Frédéric Fanget, Boris Cyrulnik et Christophe André entre autres démontrent clairement que "la négativité entraîne la négativité". Casser cette spirale est sans doute la première chose à laquelle vous devez vous atteler. De nombreux conseillers vous dirons de ne pas croiser les bras en entretien, mais la bonne interrogation n’est pas « est-ce que croiser les bras envoie un signal négatif », mais plutôt, « qu'est-ce que le fait de croiser les bras a comme conséquences sur mon cerveau ? »

 

Certes, se sentir épanouit ou confiant ne se décrète pas, mais il existe des leviers comportementaux sur lesquels on peut agir pour sortir du négativisme.

 

11/ Comment rechercher un emploi en temps de crise ?

La crise a changé nombre d’habitudes dans la vie professionnelle, consommation et modes de vie notamment. En entreprises, les stratégies et les organisations évoluent régulièrement. Pourquoi alors chercher un emploi de la même façon indépendamment de la crise et des difficultés économiques. Exemple : en période de prospérité, les entreprises vont chercher des haut-potentiel, diplômés et souvent même, prendront le temps de les former et de les intégrer à leur culture.

En période de crise, comme actuellement, elles cherchent des candidats disponibles immédiatement, opérationnels dès le lendemain en faisant bien moins attention aux diplômes et aux évolutions potentielles.

 

Cela implique un changement majeur pour tous les candidats : lorsque vous parlerez de vos expériences, vous ne devez pas hésiter à présenter les situations délicates que vous avez rencontrées et expliquer comment vous les avez surmontées. Les entreprises cherchent davantage des profils dits de "pompiers" capables d'intervenir avec beaucoup de sang-froid et dans l'urgence.

 

12/ Quelle stratégie de recherche d’emploi adopter ?

Vaut-il mieux privilégier les candidatures spontanées, les réponses aux offres d'emploi, le "réseautage" via les réseaux sociaux, les associations d'anciens élèves ?

 

Tous ces moyens sont bons. Il ne faut écarter aucune piste ! C’est aussi en multipliant les canaux, notamment les candidatures spontanées, que vous détecterez les secteurs d’activité qui embauchent… Les réseaux sociaux (nous parlons des réseaux sociaux professionnels comme Viadéo ou LinkedIn) sont absolument incontournables. Mais attention aux informations que vous y laisser, le web n’oublie rien… Vos infos, sentiments, doutes, explications resteront longtemps sur le Net.

 

13/ Quels sont les secteurs porteurs en temps de crise ?

L’imperméabilité à la crise est rare mais existe (dans les domaines de la santé, du développement durable, dans l’informatique à moindre échelle). Mais attention : un secteur d’activité peut cacher des entreprises en forme économique très disparates. D’ailleurs, certaines entreprises durement secouées par la crise ont des besoins pour compenser les départs en retraite, les démissions ou pour trouver de nouvelles compétences.

 

Certaines d’entre elles ont du mal à recruter et seront plus ouvertes qu'en période de prospérité économique où elles se montrent souvent très exigeantes. ExploraJob détecte ces entreprises pour vous et transmet votre candidature à leurs recruteurs et responsables.

 
 

10 Réponses courtes à 10 questions habituelles lors d’une recherche d’emploi

Vous vous sentez mieux préparez, mais vous avez toujours des questions précises car votre situation est particulière et votre recherche d’emploi doit être adaptée à votre cas. Ces 10 questions / réponses sont pour vous et illustrent une grande partie des cas de figures rencontrés.

chercher un emploi

Comment bien répondre à une annonce ?

Répondez le plus scolairement possible aux critères décrits dans l'annonce sans trop en faire et ajoutez-y une pincée de créativité pour attiser la curiosité du recruteur.

Les candidatures spontanées sont longues et rébarbatives, sont-elle nécessaires ?

Les candidatures spontanées sont INDISPENSABLES, même s’il faut écrire énormément pour un rendement faible. Le gros avantage est aussi de mesurer votre marché de l’emploi et de distinguer les secteurs qui sont intéressés par votre expérience. Heureusement, ExploraJob vous aide dans cette activité très chronophage !

J’ai 15 ans d’expérience mais pas le BAC, comment faire ?

La culture du diplôme reste vivace en France. Mais actuellement, en période de crise, les profils de "combattants" ou d'entrepreneurs sont très bien vus.

Faut-il baisser son niveau de salaire ?

Habituellement non, il n'est pas bon de baisser son salaire. Le faire indique une chute de confiance, et le recruteur le verra. Pour confirmer cette règle, des exceptions existent : passer de Paris à la province où les salaires sont parfois 20 % inférieurs ou d'une grande entreprise à une PME.

 envoi de CV avec ExploraJob 

Je suis en recherche d’emploi depuis 8 ans, que faire ?

L'important serait sans doute de retrouver progressivement un emploi en effectuant des petits contrats en CDD, en Intérim ou en contrat saisonniers avant de retrouver un contrat CDI. ExploraJob vous donne aussi quelques conseils sur la méthode de recherche d’emploi pour un job d’été.

J’ai un parcours atypique et après avoir rédigé 45 réponses à annonce, mais je n’ai toujours aucune réponse !

La difficulté est de décrocher un rendez-vous car au départ la sélection se fait souvent sur des critères conformistes, donc votre profil atypique ne vous aide pas lors du tri de CV mais lors de l’entretien. Notre conseil : élargissez en répondant à des annonces qui vous semblent "moyennes". Vous aurez peut-être des bonnes surprises, et surtout, tentez le maximum de candidatures spontanées dans votre cherche d’emploi.

 

On peut considérer qu'il faudrait, en moyenne, répondre à 2 annonces ou effectuer 10 à 15 candidatures spontanées chaque jour. (Pour les réponses à annonces, ExploraJob vous libère du temps en envoyant des dizaines de candidatures spontanées en quelques clics)

Comment rendre positif un parcours professionnel atypique lors d'un entretien ?

Vous devez décrire votre personnalité et votre parcours avec naturel pendant l'entretien.

 

Pour cela, entraînez-vous à faire votre présentation et votre "déroulé de CV" avec des amis ou la famille. Un prochain article du blog traitera de la présentation du bon « déroulé de CV » en réponse à la question « parlez-moi de vous ». Il y a de nombreux pièges à éviter.

Quelle est la plus grosse erreur à éviter en entretien ?

Etre trop concentré sur le contenu de son discours. Concentrez-vous plutôt sur votre interlocuteur pour répondre au mieux à ses questions. Et souvenez-vous que son besoin réel n'est pas toujours explicite dans ces questions.

Comment procéder au début de ma recherche d’emploi ?

Essayer d’établir un diagnostic de votre situation avec les éléments suivants en tête : Améliorer mon CV, préparer mes entretiens de recrutement, rédiger mes candidatures, identifier mes entreprises cibles. Vous pouvez définir alors un plan d’action pour poursuivre votre recherche.

Au-delà de tous les sites emplois référencés dans les annuaires de sites emplois tels que : Action emploi, le portail emploi : offres d'emploi, cv, il est important d'avoir compris que chercher un emploi est un vrai job et nécessite une stratégie, définie selon un objectif que vous devez vous préciser dès le départ, suite à un diagnostic le plus souvent effectué en définissant votre portefeuille de compétences.

 

Et vous, quelles astuces, quels conseils emploi pourriez-vous donner à nos lecteurs ? N'hésitez pas à nous les indiquer dans les commentaires ci-dessous

Share this Post: