Entretien d'embauche : quelques conseils


Point clé dans le processus de recrutement, l'entretien d'embauche est déterminant pour valider les éléments clés du CV, valoriser un profil et échanger en direct sur les informations du poste. Cet article vous donne plusieurs conseils pour votre entretien d'embauche, autour de questions simples : comment se préparer, comment se présenter, les différents types d'entretien de recrutement.

Passer un entretien d'embauche est souvent très stressant pour le candidat. Pour s'entraîner aux entretiens il est possible de participer à des sessions collectives de préparation à l'entretien. Pour cela, les candidats peuvent se renseigner auprès des agences spécialisées : Pôle Emploi, Bureaux Information Jeunesse et organismes d'accompagnement à l'emploi.

 Conseil pour l'entretien d'embauche

De plus en plus d'associations proposent également des ateliers de recherche d'emploi : aide à la rédaction de CV, mise en situation et simulation d'entretien. Pour augmenter ses possibilités de réussite, l'exercice peut également être réalisé avec des personnes de l'entourage : présentation du projet professionnel, questions pièges, ...Cette mise en situation avec effet miroir est très utile pour prendre conscience des atouts et des points faibles d'une argumentation.

Comment réussir un entretien d'embauche ?

Pour passer un entretien de recrutement le plus sereinement possible il est impératif de prendre le temps de le préparer.

envoi de CV avec ExploraJob

Se présenter lors de l'entretien

En premier lieu, tout candidat doit savoir se présenter. En effet, la question « présentez-vous », est une question clé du recrutement. Selon les cas, cette présentation doit être synthétique ou plus développée. Dans l'idéal, il est judicieux de prévoir plusieurs versions afin de faire face à ces éventualités. Le candidat pourra par exemple préparer une présentation de 30 secondes, une de 3 minutes et une de 10 minutes.

 

Pour cette question il faut intégrer : une présentation de soi, de son parcours professionnel et savoir expliquer son projet professionnel et personnel. Le candidat doit savoir exprimer qui il est et pourquoi il est là. Parler de son projet est alors essentiel. Les échanges lors de l'entretien porteront sur le passé mais aussi sur le futur. Le recruteur accordera beaucoup d'importance lors de l'entretien d'embauche aux propos d'un candidat qui assume son parcours effectué et sait argumenter sur la cohérence de ce parcours avec ses souhaits et potentialités.

Les questions lors de l'entretien

Il est impossible de prévoir toutes les questions qui seront posées. Pour autant, certaines interrogations récurrentes méritent d'être réfléchies. La distinction entre questions classiques et questions pièges varie beaucoup selon le secteur d'activité et la préparation faite en amont. En effet, une question classique qui n'aurait pas du tout été envisagée par un candidat pourra alors se révéler une véritable question piège. Pour vous aider à préparer un entretien, voici quelques éléments de réponse aux grandes questions des recruteurs :

Entretien d'embauche : les questions

-La disponibilité : pas de mystère : indiquez clairement que vous êtes en poste si c'est le cas. Vous aurez alors un préavis à respecter (1 à 3 mois selon votre statut). Si vous avez déjà indiqué votre démarche au sein de votre entreprise actuelle il se peut que vous trouviez une marge de négociation sur ce délai. Vous pouvez donc mentionner lors de l'entretien que votre délai de préavis pourra être négocié avec votre employeur actuel. Si vous n'êtes pas en poste, il est préférable d'avoir réfléchi au préalable à cette question. Vous pouvez alors indiquer clairement une date à partir de laquelle vous êtes disponible.

 

-Les prétentions salariales : pour garder une marge de manœuvre et ne pas vous fermer des portes directement, nous vous conseillons d'indiquer une fourchette de salaire souhaité. Renseignez-vous en amont auprès de personnes dans ce secteur ou de personnes déjà dans l'entreprise si vous en avez la possibilité.

 

-La mobilité nationale ou internationale : encore une fois soyez sincère sans vous fermer des portes. Il sera rare que l'on vous pose cette question sans que cela ait été indiqué dans l'annonce. Si vous avez postulé à une annonce qui implique une mobilité, ce point aura été validé avant de convenir d'un entretien. Si la question est posée dans un cadre plus général sur du plus long terme, indiquez simplement que vous n'êtes pas fermé à une telle opportunité si le poste correspond à vos attentes.

 

-Les autres pistes en cours : il n'est pas bloquant d'indiquer que vous avez d'autres pistes en cours. Bien au contraire, cela peut renforcer l'intérêt du recruteur pour votre profil en constatant qu'il n'est pas le seul à solliciter vos compétences. Restez discret cependant sur les informations relatives à vos autres entretiens : vous pouvez indiquer le type de poste et le secteur d'activité, sans révéler le nom de l'entreprise ou celui de vos interlocuteurs. Si vous n'avez pas de piste en cours expliquez que vous en êtes au début de votre démarche et que vous ciblez avec soin les entreprises et postes qui peuvent vous correspondre.

 

Pour toutes les réponses, surtout pour des questions déstabilisantes, restez astucieux et positif. Bien souvent le recruteur cherche avant tout à tester votre capacité à rebondir. Sachez argumenter et être réactif pour montrer votre vivacité d'esprit et mettre en valeur votre capacité à prendre du recul. Vous trouverez quelques exemples de questions dites "pièges" et leur réponse suggérées sur le site du JDN.

Enfin, n'oubliez pas que l'entretien sert autant au consultant ou responsable RH qu'à vous-même : posez des questions et faites en sorte de créer un véritable échange. Placez-vous dans une dynamique pro active : vous n'êtes pas là pour subir un entretien mais bien pour discuter plus en détails de vos compétences, motivations, etc. L'entretien doit vous permettre de valider de votre côté votre envie à rejoindre la société. Poser des questions en entretien est très apprécié des recruteurs : questions sur le poste, sur le secteur d'activité, sur les attentes de la société, sur l'équipe et sur le processus de recrutement.

envoi de CV avec ExploraJob

Les divers types d'entretien d'embauche

Le déroulement de l'entretien peut être différent selon le poste et les tactiques de recrutement mises en place. Comme toujours, un peu d'anticipation sera bienvenue. Pour se préparer à ces éventualités, le candidat ne doit pas hésiter à demander quel type d'entretien est prévu (le ou les interlocuteurs et le cadre de déroulement général). Cela permet d'évaluer le type d'entretien proposé et de préparer son entretien en fonction de ces indications.

L'entretien collectif et l'entretien individuel

Les candidats sont le plus souvent conviés à un entretien individuel. Cet entretien se déroule sous forme d'un tête à tête avec un interlocuteur unique. Le dialogue vise à développer les compétences du candidat : le recruteur s'appuie sur les éléments clés du CV pour mener l'entretien. Les points essentiels du CV sont repris et développés. La rencontre doit permettre de valider l'adéquation des compétences et de la personnalité du postulant avec l'emploi proposé.

 

Dans certaines branches d'activité, les entreprises organisent des entretiens collectifs avec des exercices de mise en situation. A l'inverse d'un entretien individuel, l'entretien collectif met face à face plusieurs candidats à un même poste. Les recruteurs jugent ainsi les candidats sur leurs compétences relationnelles, managériales, sur leur esprit d'équipe et sur leurs capacités à s'adapter à des situations diverses et imprévues. Ce type d'entretien peut être assez déstabilisant dans la mesure où chaque candidat devra se démarquer habilement du reste du groupe sans dévaloriser les autres concurrents.

 

L'entretien face à un jury

Le candidat est face à plusieurs interlocuteurs sous forme d'un jury. Cela ne change pas fondamentalement le principe de l'entretien. Il faut néanmoins veillez à répondre en incluant l'ensemble des personnes du jury. En effet, l'attitude et le comportement non verbal du candidat seront particulièrement observés. La façon de s'exprimer et la gestuelle associée devront permettre de regarder tour à tour les interlocuteurs pour capter leur attention. Cela implique également de parler très clairement et de manière audible afin de se faire entendre et comprendre de tous.

quelques critères pour l'entretien d'embauche

L'entretien avec un opérationnel

L'entretien avec un opérationnel est souvent une étape qui intervient après un ou plusieurs entretiens préalables avec un cabinet de recrutement ou un responsable des ressources humaines. La rencontre avec un opérationnel vise à valider concrètement les compétences du candidat.

 

L'entretien porte sur des points plus techniques et a pour but de confirmer le bon rapport des compétences avec le poste visé. L'évaluation se fait principalement sur les savoirs faire concrets : mises en situations, tests pratiques,…. La personne doit démontrer que son expérience et son profil sont en adéquation avec les missions du poste. Pour cela, il est utile de préparer ses arguments (missions, contexte, données chiffrées, responsabilité, évolution,…) et de poser des questions qui témoigneront de l'intérêt pour cet emploi.

envoi de CV avec ExploraJob

L'entretien avec un cabinet de recrutement

Certaines entreprises délèguent une partie du processus de recrutement à un cabinet spécialisé. Le cabinet de recrutement effectue ainsi une sélection très ciblée des meilleurs profils souhaités par la société. Les premiers entretiens sont réalisés avec un consultant du cabinet. Ces entrevues sont l'occasion d'échanger sur les projets professionnels du candidat et de valider ses compétences et sa motivation pour un poste stratégique.

 

Les profils retenus sont ensuite présentés aux entreprises (entretiens avec un responsable et des opérationnels). Si le profil n'est pas retenu pour un poste donné, il pourra être envisagé pour d'autres opportunités. Ce type de rencontre ne doit donc pas être négligé : un candidat au profil intéressant pourra facilement être recontacté voire même proposé en « push » (de manière spontanée) à une autre entreprise du réseau.

 

L'entretien avec une agence d'intérim

L'entretien avec une agence intérim est un entretien qui ne doit pas être pris à la légère. Pour un besoin urgent les recrutements via les entreprises de travail temporaire sont fréquents. Les PME font souvent appel à ces agences pour externaliser le recrutement. Elles évitent ainsi beaucoup de démarches et gagnent du temps sur l'ensemble du recrutement. Les grandes entreprises utilisent également les agences d'intérim pour des recrutements en CDI.

 

L'entretien en agence est donc assez similaire à un entretien classique : présentation vestimentaire soignée et argumentation préparée. Le déroulement de cet entretien déterminera l'accès à l'étape suivante : la rencontre avec l'entreprise cliente.Lorsque le recrutement porte sur des missions, il est courant que l'agence teste les candidats avec des exercices pratiques : tests sur un logiciel, questionnaire de sécurité, évaluation en langues étrangères,…

 
 

Ces entretiens permettent aussi aux agences d'entretenir un vivier de candidats potentiels. Pour les personnes à l'écoute de nouvelles opportunités, garder le contact avec ces structures est un atout précieux pour l'évolution de leur parcours professionnel.

 

Et vous, quels conseils donneriez-vous pour préparer son entretien d'embauche ?

Share this Post: