Trouver un emploi : 7 façons d'aider un ami

Trouver un emploi est un défi pour un grand nombre de personnes et on ne sent toujours pas de signes économiques en faveur d’une reprise de l’emploi. Il est donc de bon ton d’aider ces proches à trouver un emploi alors que les demandeurs sont toujours de plus en plus nombreux.

 

Examinons ensemble comment vous pouvez être le meilleur ami du monde en aidant vos proches à trouver un emploi.

 

Si vous avez autour de vous quelques amis qui essaient de trouver un emploi, des chômeurs, ou des personnes sous-employés, ou d’autres qui essaient tout simplement de changer d’employeur, alors cet article est rédigé pour vous.

1. Offrez vos contacts

 

Chaque fois que l’un de vos amis essaie de changer ou de trouver un emploi, que ce soit par choix ou par circonstance, la première chose que vous pouvez faire est d’offrir vos contacts et de le connecter avec les gens que vous connaissez qui peuvent lui être utile dans sa recherche. C’est particulièrement vrai quand il s’agit de changer de secteur d’activité (lire aussi les conseils pour changer de secteur d’activité).

 

Nous passons tous beaucoup de temps et nous efforçons de cultiver notre réseau, et quel plus beau cadeau que de connecter 2 personnes partageant les mêmes idées ou besoins dans leur cheminement de carrière.

 

Voici une liste de tous les réseaux cachés qui peuvent vous aider à décrocher un emploiTel un chasseur d'emploi, vous savez que le réseautage est souvent indispensable pour trouver un nouveau poste. Vous avez peut-être déjà appelé votre ancien patron ou envoyé votre CV au voisin qui est gestionnaire RH…

 

Mais vous connaissez bien plus de personnes que vous ne le réalisez. Nous allons vous faire retrouver votre réseau caché de contacts. Pourquoi, regardez cette video :

Les contacts scolaires

Votre première liste de contacts scolaire inclura très probablement vos amis de collèges, lycée, vie étudiante et association d’anciens élèves. C'est un bon début, mais il y a d'autres listes dans cette catégorie :

 
  • Vos anciens professeurs au collège et au lycée
  • Les profs rencontré pendant votre vie étudiante, notamment ceux ayant un pied dans l’entreprise ou ceux qui font de la recherche, sponsorisée par des entreprises privées.
  • Les parents de vos camarades de classe, que vous aviez rencontrés lors d'activités scolaires ou extra-scolaire
  • Groupes LinkedIn et Viadeo associés à votre lycée ou à vos études supérieures
 

Les contacts associatifs

Si vous êtes impliqué dans une communauté religieuse, vous voyez probablement certains « fidèles » de façon hebdomadaire. Vous pouvez également « réseauter » avec ces personnes.

 

Oui, il y a beaucoup de monde dans vos activités extra-professionnelles que vous rencontrez régulièrement, mais vous ne les avez pas considérées comme faisant partie de votre réseau. Or ces personnes peuvent potentiellement en savoir beaucoup sur votre éthique de travail, vos valeurs et votre capacité à travailler en équipe ou vos compétence d’animation de réunions, votre habileté à organiser les bénévoles, coordonner des événements spéciaux, etc. Pensez à tous ces contacts dans votre réseau caché :

 
  • Les fidèles de votre communauté religieuse
  • Vos connaissances, même éloignées, dans vos clubs de sports (le sport, ça rapproche !)
  • Vos connaissances parmi les associations de quartiers, artistique ou culturelle ou pour les jeunes enfants.
  • Les parents bénévoles associés à des groupes de scouts et des équipes sportives pour vos enfants

Les contacts de la vie de tous les jours

Il y a peu de personne qui pensent à ces contacts pourtant proche et que vous soyez tous les jours :

 
  • Votre assureur qui est en contact avec des milliers de personnes chaque année
  • Votre coiffeur, votre boulanger, votre garagiste qui voient tous défiler beaucoup de monde…
  • Le notaire avec lequel vous avez signé l’achat de votre maison ou celui de vos parents, qui connait sans doute un grand nombre de chef d’entreprises

Les contacts issus du monde professionnel

Dans votre ancienne vie professionnelle, vous avez sans doute été en contact avec quelques clients, ou quelques prestataires de services, ou des fournisseurs, des partenaires. Et vous avez probablement pensé à eux dès que trouver un emploi a été nécessaire. Mais avez-vous pensé à tout le monde ?

 
  • Vos anciens patrons
  • Les clients de vos anciennes sociétés, qui peuvent attester de votre excellente connaissance du secteur et de votre qualité de service
  • Les commerciaux de votre ancienne société, qui sont familiers avec la façon dont vous exercez votre activité
  • Les anciens collègues, qui peuvent avoir pris des postes à responsabilité depuis la dernière fois que vous avez travaillé ensemble
  • Les enfants ou les parents de collaborateurs (en fonction de votre âge, ceux qui sont d'une génération plus jeune ou plus peuvent être d'excellents contacts au sein de votre réseau caché)
  • Les gens que vous avez rencontrés par les associations ou les salons professionnels
 envoi de CV avec ExploraJob 

Les contacts en ligne

Bien sûr, vous pensez à vos connexions directes par LinkedIn et Viadeo, mais vous avez peut-être un réseau plus étendu qu’il n‘y parait :

 
  • Amis Facebook, faite un message personnalisé destiné à chacun de vos contacts
  • Ceux dans vos cercles Google+
  • Twitter, un twit adressé directement pour vérifier si un job n’est pas disponible dans l’entreprise de chacun de vos contacts restera rarement sans réponse.
  • Les responsables des forums e-ligne sur lesquels vous intervenez régulièrement
  • Amis, parents, voisins, etc.

Votre premier cercle

Vous avez probablement laisser entendre à votre cercle d'amis, membres de la famille et voisins d'à côté que vous tenter de trouver un emploi. Mais avez-vous pensé à toutes les personnes que vous avez connu pendant un certain temps, mais que vous n’avez pas vu depuis longtemps :

 
  • Amis d'amis, surtout ceux qui peuvent être plus connectés que vous où dont leur job les met en contact avec des chefs d'entreprises ou des responsables RH
  • Parents éloignés ou ceux de l'extérieur de votre famille immédiate, que vous voyez rarement mais qui sont toujours présents aux réunions de famille et aux mariages
  • Voisins actuels, mais aussi anciens voisins de quartier, ou ceux de votre enfance avec lesquels vous avez gardé (vous ou vos parents) quelques liens.

2. Demandez à votre ami quel métier il souhaite réellement exercer

 

Avant d’établir les connexions mentionnées ci-dessus, vous pouvez demander à votre ami le métier, les tâches, les missions qu’il aimerait vraiment effectuer, ou plutôt quelle carrière il aimerait embrasser. Il peut tout à fait y avoir une trajectoire de carrière, un plan, avec certaines étapes à franchir afin d’arriver à son objectif de long terme.

Comment trouver un emploi

C’est important de bien le comprendre afin de recommander votre ami aux meilleures personnes pour qu’il trouve un emploi pertinent. Comme Lewis Carroll l’a si brillamment écrit avec perspicacité dans les aventures d'Alice au pays des merveilles : "Si vous ne savez pas où vous allez, n’importe quel chemin vous y emmènera." Nous avons tous à l’esprit une sorte de destination et elle est nécessaire pour définir un plan de carrière avant de trouver un emploi.

3. Examiner le CV

 

Tout comme une carte peut nous montrer où nous avons été et la voie à suivre, un curriculum vitae explique succinctement l'histoire de notre travail et de nos ambitions futures. ExploraJob vous invite à toujours garder le vôtre à jour, d’ajouter vos nouveaux projets, vos nouvelles missions et toute expérience intéressante, professionnelle ou extra-professionnelle. Vous pourrez constater que beaucoup de vos amis n'ont pas cette pratique.

 

Les gens sont parfois réticents à demander de l'aide sur leur curriculum vitae parce qu'ils ont peur de demander conseil. Proposez donc votre regard neuf sur le CV de votre ami afin de l’aider à rédiger un CV pertinent et accrocheur.

Soyez honnête et direct en encourageant vos amis à se concentrer sur les compétences qu'ils ont acquises dans chaque expérience professionnelle ainsi que leurs réalisations et les résultats obtenus.

4. Trouver un emploi avec les groupes professionnels

 

Certaines personnes ne réalisent pas le nombre de ressources dont elles disposent pour trouver un emploi. De nombreuses associations d'anciens élèves (y compris si votre diplôme a été obtenu depuis un certain temps) offrent des services fantastiques pour se connecter à d'autres anciens élèves et découvrir des offres d'emploi.

 

Les organisations professionnelles, les syndicats, les groupes LinkedIn, et autres clubs de sports sont riches de possibilités pour se connecter. Dans tous les cas, vous apprendrez toujours des personnes partageant vos intérêts, passions ou objectifs.

5. Rappelez à votre ami de se fixer des objectifs et de s’y tenir

 

La recherche d'emploi peut apparaître comme une corvée, surtout quand notre humeur ou les retours de recruteurs ne sont pas aussi bons que nous le souhaiterions. Nous perdons facilement patience et oublions rapidement d’être pro-actif et de continuer à chercher.

C’est à ce moment-là que le coup de pouce que peut vous procurer ExploraJob sera le plus apprécié pour trouver un emploi, en recherchant à votre place les recruteurs et leur adresse mail pour envoyer votre CV automatiquement.

 

Vous pouvez également dire à votre ami de garder une trace de chaque personne à qui il parle, de chaque CV soumis, et chaque entreprise qui suscite son intérêt. Il faut aussi notez les dates et un résumé du contenu de chaque conversation « réseau ». Pour chaque point de cette liste, vous pouvez conseiller à votre amis de se créer une prochaine étape, ou un objectif réaliste à atteindre.

Il est aussi utile d'encourager vos amis qui essaient de trouver un emploi à rendre quotidien, hebdomadaire, la définition d’objectifs et suivre ses progrès. Une des parties les plus déroutantes de la recherche d'emploi, c'est que l’on sent très vite le manque de structure et le manque d’accompagnement, bien que Pôle-Emploi essaie autant que possible d’aider les chômeurs.

 

Avec un plan de carrière, et des objectifs précis, mesurables et atteignables en main, nous pouvons rester motivés et persistants, deux qualificatifs nécessaires pour trouver un nouvel emploi.

il existe également un document très bien rédigé par Pôle-Emploi sur les bonnes méthodes de recherche d'emploi. Il n'est pas assez connu du personnel de Pôle-emploi qui devrait le recommander davantage : vous pouvez le télécharger ici.

6. Proposez une pause dans la recherche d’emploi

 

Chercher / trouver un nouvel emploi est une expérience stressante. Vos amis ont besoin de votre soutien durant leur recherche, et ils ont aussi besoin de laisser leur esprit s’évader de temps en temps.

 

Proposez-leur un dîner chez vous, regardez un film ensemble, ou faites un peu d’exercice : une promenade ou une footing au parc. La recherche d'emploi est un emploi à temps plein en soi, et tout comme nous avons besoin d'une pause au travail pour rester dans nos meilleures conditions, nous avons aussi besoin d'une pause dans la recherche d'emploi afin de nous sentir en pleine forme face à de nouveaux employeurs potentiels.

 

Parfois, nos amis voudront évacuer leur stress avec une sortie ou un afterwork, parfois ils préfèreront parler ou discutez de sujets totalement différent. Donnez-leur un espace de temps et une oreille empathique.

 

On dit souvent qu’il faut un village entier pour élever un enfant. Il faut aussi un village entier pour développer sa carrière, et il faut plusieurs villages pour trouver un emploi. Quand un ami est à la recherche d'un nouveau job, c'est un moment où nous pouvons vraiment renforcer notre amitié et montrer notre compassion et nos préoccupations pour lui.Il est absolument certain que vos gestes et vos actions sont appréciés à leur juste mesure.

 

Et vous, comment avez-vous aidé vos amis à trouver un nouvel emploi ?N’hésitez pas à donner vos astuces dans les commentaires !

Share this Post: