Candidature spontanée

Qu’est-ce que la candidature spontanée ?

Une candidature spontanée est une candidature envoyée à des recruteurs pour présenter son profil et proposer sa candidature de manière proactive. Il s’agit d’une démarche dans laquelle il n’y a pas d’offre de poste publiée. Elle peut être envoyée à un cabinet spécialisé qui gère le recrutement de profils types pour des entreprises clientes ou en direct à une entreprise ciblée.

 

Dans ce cas, la lettre personnalisée est adressée au service des Ressources Humaines, ou directement à un responsable identifié : Directeur Marketing, Directeur Commercial, Responsable Communication,…etc.

 

Comme il ne s’agit pas d’une lettre standard, la prise de contact doit être bien ciblée pour avoir le maximum de chance de se faire remarquer. C'est que propose Explorajob : le ciblage à votre place.

candidature spontanée

Les atouts d’une candidature spontanée :

  • Se positionner avec un temps d’avance sur un poste futur.
  • Pas de concurrence « directe » avec d’autres candidats à la différence d’une réponse à une annonce.
  • Montrer que l’on est proactif et que l’on sait trouver les informations pertinentes sur une entreprise (recherches personnelles, réseau professionnel, …).
  • Si votre profil ne convient pas pour le moment, il peut néanmoins être conservé dans un vivier de candidatures en vue d’autres opportunités.
 

Les difficultés d’une candidature spontanée :

  • Susciter l’intérêt d’un recruteur sur un besoin qui n’est pas immédiat. Il faut trouver des moyens de tout de suite faire le lien entre votre profil et l’entreprise.
  • Proposer une rencontre et suivre sa candidature pour décrocher un entretien.

Les nouvelles formes de candidature spontanée

Il peut y avoir plusieurs façons de candidater spontanément au sein d’une entreprise : le plus souvent, le candidat fait parvenir, par mail ou par courrier un CV accompagné d’une lettre de motivation.

 

Parfois, dans une approche encore plus dynamique, le candidat va déposer en personne son dossier de candidature à l’accueil de l’entreprise. C’est un moyen de se mettre en avant, d’aller au contact direct de son potentiel futur employeur et de démontrer sa forte motivation. Pour autant, la taille et l’organisation de la société, feront varier l’impact d’une telle procédure. En effet, déposer son CV en main propre est plus adapté aux petites entreprises. De manière générale si l’annonce précise de postuler par mail, nous vous conseillons de respecter ses indications et de ne pas vous déplacer en personne.

Lettre de motivation candidature spontanée

Dans le cas exceptionnel (vu le temps que cette démarche peut prendre) où vous aller en personne poser un CV dans une entreprise : veillez à votre présentation, préparez votre dossier complet (CV, lettre de motivation et de recommandations si vous en avez la possibilité), soyez concis et polis, ne forcez pas la main pour rencontrer à tout prix un interlocuteur. Enfin, ayez en tête un mini discours de présentation dans le cas où vous auriez l’opportunité d’un cours entretien. Explorajob permet d'effectuer une démarche de ce type en trouvant les bons interlocuteurs et en envoyant voter CV directement par mail.

 

Ces dernières années, la lettre de candidature par mail vise à dépasser la lettre de motivation standard. Postuler directement par mail permet de gagner du temps, aux candidats comme aux recruteurs. Les éléments primordiaux sont insérés dans le corps du mail et non dans une grande rédaction de lettre de motivation. Seul le CV est ajouté en pièce jointe. Rédiger une lettre de candidature spontanée en bonne et due forme n’est plus un impératif. Les recruteurs sont désormais habitués à recevoir des emails de motivation indiquant brièvement une présentation du candidat en lien avec le poste envisagé.

 

Il reste néanmoins important de savoir écrire une lettre de motivation et d’en connaître les points essentiels.

Faire une lettre de motivation pour une candidature spontanée

Les étapes clés pour faire une candidature spontanée ciblée et ayant des chances d'aboutir :

 

1- S’adresser au bon interlocuteur : Vérifier vos informations pour vous adresser à la personne la mieux placée dans l’entreprise. Ex : Le Responsable commercial si vous êtes Commercial, le Chef de l’administration dans un service administratif, le Responsable logistique pour un service logistique, ….

 

2- Susciter l’intérêt : N’oubliez pas que vous proposez vos services à une société qui n’a pas ouvertement indiqué son besoin de recrutement actuel. Vous êtes donc dans une démarche pro active de recherche d’emploi.

 

candidatures spontanées

Il n’est pas nécessaire de préciser que vous êtes actuellement au chômage, ou en procédure de licenciement économique, ou encore en recherche d’emploi. Ce type d’informations n’apporte rien à votre candidature. Au pire, cela aura même tendance, dès le début de la rédaction, à vous positionner dans une optique assez négative. En effet, il n’est jamais évident de se motiver pour candidater « dans le dur » avec des lettres spontanées. D’autant plus lorsque l’on est dans un réel impératif d’emploi. Afin d’aborder cette démarche sereinement et avec détermination, vous devez vous mentaliser sur une vision positive de votre parcours et de vos potentiels. Vous aurez du mal à transmettre une motivation et du dynamisme dans un courrier si vous n’êtes pas convaincu de votre légitimité.

 

3- Etre précis et concret : Insérez dès le début de votre candidature des éléments précis et concrets sur l’entreprise. Renseignez-vous afin de pouvoir alimenter votre discours d’une information d’actualité, d’une évolution récente qui démontre votre réel intérêt pour cette société. Ex : « votre entreprise s’agrandit avec l’ouverture d’une boutique à …, dans ce cadre, je me permets de vous transmettre ma candidature au poste de… »/ « Sur les conseils de M.XYZ, je me permets de vous adresser mon CV ainsi qu’une lettre … ».

 

4- Apporter des informations ciblées : Faites en permanence le parallèle entre votre parcours et le poste que vous visez. Bien qu’il n’existe pas d’annonce ouverte pour le poste souhaité, vous pouvez facilement envisager l’environnement d’un poste d’après votre propre expérience et en effectuant quelques recherches rapides (internet, dossier métiers disponibles en bibliothèque ou aux services pôle emploi, personnes de votre entourage en lien avec ce domaine, …). Vous devez montrer la cohérence entre vos compétences et ce que vous avez déjà fait lors de vos dernières expériences et ce que vous pouvez proposer à l’entreprise.

 

5- Proposer une rencontre : En fin de lettre spontanée, il est d’autant plus important de laisser le champ ouvert pour toute entrevue. Indiquez donc à votre interlocuteur que vous êtes disponible pour le rencontrer prochainement et développer davantage votre candidature et leurs enjeux. Ex : « Je reste disponible pour convenir d’un entretien afin de d’échanger davantage sur ma candidature et vos enjeux », « je reste à votre disposition pour tout entretien ».

 

6- Soigner la présentation et la forme : Terminez votre lettre de candidature spontanée par les formules de politesse classiques : « veuillez agréer, Madame…/Monsieur… mes sincères salutations », « je vous prie d’agréer, Madame…/Monsieur…. mes salutations distinguées », « je vous prie d’agréer, Madame…/Monsieur…l’expression de ma sincère considération ».

 

7- S’assurer de faire une bonne première impression : Avant tout envoi, faites-vous relire et vérifiez : l’orthographe du nom de votre interlocuteur, la mise en page de la candidature si vous souhaitez rédiger la lettre spontanée directement dans le corps du mail, indiquez un objet à votre mail de candidature spontanée. Les recruteurs sont habitués à recevoir de nombreuses candidatures spontanées. Vous devez donc essayez d’attirer intelligemment leur attention, pour que votre mail ne termine directement dans la corbeille. L’objet du mail de candidature spontanée doit rester simple et court. Un intitulé de mail trop long risque de manquer de clarté et ne sera pas entièrement visible dans la boite de réception du recruteur.

 

Exemple : bannissez les intitulés du type « demande d’emploi » ou « recherche d’emploi » ou « demande pour un poste de… ». Vous êtes dans une démarche de proposition de services et pas de demande d’emploi.

 

postuler en spontanée avec une candidature

8- Penser aux pièces jointes : joignez votre CV et la lettre de motivation (en format PDF pour conserver l'affichage quel que soit le logiciel utilisé par votre lecteur).

 

9- Envoyer son mail à un destinataire unique : Oubliez les mails en CC ou CCI. Les candidatures groupées ne sont jamais conseillées. Même avec de multiples vérifications préalables, vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur. Une candidature spontanée reçue simultanément par plusieurs recruteurs visibles en copie du mail sera automatiquement rejetée. Il est en effet impensable d’insister sur la personnalisation d’une lettre spontanée qui serait transmise par envoi groupé à une vingtaine, une trentaine, voire une centaine de recruteurs. Bien sûr, dans les faits, vous pouvez contacter plusieurs entreprises en personnalisant chaque mail avec le statut et le nom de votre destinataire. Cette organisation rigoureuse de vos envois, vous facilitera indéniablement la tâche pour le suivi de vos candidatures.

 

Comment suivre ses candidatures spontanées et relancer les recruteurs ?

Comme pour toute candidature, si vous voulez obtenir un rendez-vous pour exposer davantage vos arguments, il faut suivre de près le processus de recrutement. N’hésitez pas à passer un coup de fil ou à faire un mail de relance. Si votre profil n’est pas retenu vous pourrez au moins savoir comment est perçu votre profil et en retirer des éléments pertinents pour avancer dans votre recherche d’emploi. Organiser un suivi de vos candidatures vous permettra également de renforcer votre réseau professionnel.

 

Dans le cadre d’une candidature spontanée, l’objet premier de votre lettre est d’obtenir un entretien. Qu’il s’agisse d’un entretien téléphonique ou d’une entrevue en face à face, vous avez déjà sollicité l’attention du recruteur dans votre courrier de motivation. Vous n’êtes certainement pas le seul à avoir proposé spontanément vos services à cette entreprise. Pas facile donc de faire la différence et d’obtenir un entretien. S’il est certain que vous êtes nombreux à candidater spontanément, il est en revanche prouvé que très peu de candidats prennent le temps (ou leur courage à deux mains !) de recontacter l’entreprise suite à leur premier mail de candidature.

 

Pourtant, cette étape peut réellement vous permettre d’aller plus loin dans votre démarche : plusieurs cas différents peuvent se présenter :

Comment tirer profit d’une réponse négative à votre candidature ?

Dans le cas d’un refus de votre candidature, vous avez souvent peu d’informations sur le pourquoi du comment. Pas facile donc de repartir en gardant sa motivation. Vous aviez pris le temps de personnaliser votre demande et le retour négatif vous a clairement freiné : vous avez eu droit à une réponse automatique ou très impersonnelle mentionnant que «…malgré l’intérêt de votre candidature, nous regrettons de ne pas pouvoir y donner une suite favorable,….. ».

 

L’appel téléphonique vous permettra peut-être de récupérer quelques informations sur votre profil. L’entreprise n’est tout simplement pas en recherche de candidats à l’instant donné ou votre profil ne correspond pas aux attentes de la société.

Marquez votre motivation

Dans le premier cas de figure, vous pouvez en profiter pour réitérer votre intérêt et inciter l’entreprise à conserver votre candidature en leur indiquant que vous restez à l’écoute de leurs opportunités (puisque vous aviez ciblé cette société précisément pour telle et telle raison). N’hésitez pas à placer dans la conversation des éléments montrant que vous connaissez bien l’entreprise et ses problématiques. Même si cette société ne recrute pas actuellement, il ne faut pas manquer l’occasion de montrer votre pertinence et votre motivation.

Obtenir des informations de recruteurs sur sa candidature

Dans le second cas de figure, votre profil ne semble pas coïncider avec les enjeux de la société. Vous aviez peut être mal ciblé vos recherches ou envisagez un poste sur lequel vous n’êtes pas encore pertinent. Certes, cela n’est jamais agréable à accepter, mais c’est pourtant une occasion rare de prendre du recul sur votre profil et d’avoir le retour d’un professionnel sur votre démarche. Cet échange sera peut-être l’occasion de mettre le doigt sur un point clé de votre CV que vous n’aviez pas vu, de relever une maladresse de formulation et de corriger des erreurs de présentation dans votre lettre.

 

Profitez vraiment de la discussion pour récupérer un maximum d’informations utiles pour rebondir positivement ensuite dans vos futures démarches. Votre interlocuteur aura certainement peu de temps à vous consacrez, mais ne présagez pas. Vous pourriez en effet être agréablement surpris de la disponibilité que pourront vous accorder certains responsables. A vous aussi de poser les bonnes questions : privilégiez les questions ouvertes qui obligeront votre interlocuteur à développer ses propos.

 

Ex : comment avez-vous perçue ma candidature ? Quel est pour vous l’élément déterminant qui vous a décidé à ne pas envisager ma candidature ? Quels sont vos conseils pour une meilleure rédaction de lettre spontanée ?

 

Vous n’avez pas eu de réponse suite à votre mail de candidature ? vous êtes dans l’attente d’une réponse. Passé un délai d’une quinzaine de jours, vous pouvez légitimement relancer. Les processus de recrutement sont souvent plus longs que vous ne le pensez. Pour autant, dans le cadre d’une candidature spontanée, vous ne savez même pas si votre email a bien été lu par votre interlocuteur.

Etre fixé sur votre candidature

Pour avoir l’esprit serein et poursuivre vaillamment vos démarches il est important d’être fixé sur chacune de vos candidatures. A ce stade, vous pouvez donc envisager de contacter la personne à qui vous avez envoyé votre mail.

 

Si vous n’obtenez pas son contact direct (très probable) ou si les personnes joignables (le secrétariat/l’accueil le plus souvent), ne peuvent pas vous fournir plus d’informations, vous pouvez effectuer une relance mail.

 

Cela a peu de chance d’aboutir, dans la mesure où vous n’aviez déjà pas eu de première réponse, mais vous ne pouvez pas savoir et cela ne vous coûte rien de tenter. Rédigez alors un mail simple et poli en indiquant que vous avez envoyé une candidature spontanée (à telle date) proposant vos services pour tel poste (remettez tous les éléments joints au mail).

A ne pas oublier :

  • C’est vous qui prenez l’initiative de cette démarche, l’employeur ne doit pas se sentir importuné.
  • Votre lettre doit montrer votre intérêt pour lui et son entreprise.
  • Elle doit être unique et adaptée à l’entreprise.
  • Elle doit être adressée en mentionnant si possible le nom et la fonction de la personne susceptible de vous recevoir.
  • Elle doit mettre l’accent sur les compétences qui peuvent intéresser l’employeur.
  • Elle ne doit pas en dire trop, juste ce qu’il faut pour lui donner envie d’en savoir plus, donc de vous rencontrer.
  • Pour certains postes, la lettre n’est pas forcément le meilleur moyen pour contacter l’entreprise : pensez au téléphone ou aux rencontres directes. Dans tous les cas, les arguments que vous avez préparés vous serviront.
  • Vous pouvez même, dans une candidature spontanée, utiliser des méthodes très originales

L’important est qu’elles soient le reflet de votre personnalité et qu’elles soient adaptées à votrecible (exemple : utiliser des graphismes pour travailler dans le secteur de la publicité).

 

Expliquez qu’en l’absence de retour de leur part à ce jour, vous souhaitez savoir si votre candidature a bien été réceptionnée et si vous pouvez avoir plus d’informations à ce sujet.

 

Ne dites pas directement que vous désirez savoir pourquoi votre candidature a été rejetée. En effet, vous n’en savez rien ; il serait donc dommage de vous priver directement de toute étude de votre mail. Encore une fois, dans le secteur du recrutement et de la recherche d’emploi, ne supposez pas ! Essayez plutôt d’obtenir des éléments de réponse à vos interrogations.

Share this Post: