Job d'été - Emploi saisonnier

Vous êtes à la recherche d'un job d'été ? En France ou à l'étranger, les possibilités sont nombreuses et les pièges aussi. Petit tour d'horizon pour trouver un job d'été.

Comment trouver un job d'été ?

L'été est la période idéale pour les étudiants qui veulent se faire un peu d'argent durant les vacances. Pour être sûr de dénicher une opportunité qui vous permette de vous faire de l'argent, il faut bien vous renseigner et préparer vos démarches. Selon les domaines, les dates de prise de contact varient un peu. Parfois, vous aurez la chance, d'une année à l'autre, de garder le même job et d'être embauché facilement plusieurs années de suite au même endroit. Pour autant, les aubaines sont rares et mieux vaut anticiper ses recherches et diversifier ses modes d'action.

Comment trouver un job d'été

Les secteurs qui recrutent pendant l'été

Juillet et août sont les mois les plus prisés des jeunes qui désirent travailler. Pour trouver facilement une entreprise qui embauche pendant les vacances, vous pouvez prioritairement cibler les secteurs qui connaissent une forte hausse d'activité. Ainsi, le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, le commerce et l'agriculture (cueillette, travaux agraires) sont particulièrement demandeurs de nouvelles embauches sur des courtes durées.

 

Autre possibilité : postulez auprès des organismes de colonies et de séjours de vacances pour enfants. Le domaine de l'animation recrute bien évidemment de nombreux animateurs, directeurs, assistants et employés de personnel technique. Si vous avez le BAFA, rien de tel pour occuper vos vacances et mettre un peu d'argent de côté pour le reste de l'année. A noter que même sans Brevet d'Animateur, vous pouvez être recruté sur des colonies (sur des postes d'animateurs ou sur des postes liés à l'organisation et à la gestion quotidienne des séjours. Ex : personnel technique).

emploi saisonnier : le job d'été

Enfin, si vous avez une compétence spécifique (musique, chant, théâtre, cuisine, petite enfance, plongée, équitation,…) votre profil sera d'autant plus attractif.

 

Faire un CV pour un job d'été

A l'inverse d'un CV classique, un CV pour un job d'été doit justement faire ressortir vos expériences précédentes similaires.Vous avez déjà travaillé dans ce domaine ? Parfait, n'oubliez pas de le mentionner clairement dans votre curriculum vitae (poste, dates, entreprises, missions, chiffres clés, réussites).Vous êtes à la recherche de votre premier job d'été ?

 

Pas de souci, vous avez forcément quelques petites expériences (associatives, stages, bénévolats, participation à des évènements ou expérience professionnelle avec votre entourage,…) qui peuvent être utiles pour montrer votre sens de la motivation, votre capacité à travailler en équipe, en plein air, …. Faites travailler vos méninges et sinon dites-vous bien que les recruteurs ne sont pas aussi « fermés » aux candidatures quand il s'agit d'emploi saisonnier. Même des profils sans expérience sont acceptés, alors plutôt que de développer en « trichant » avec des maigres expériences professionnelles, misez sur vos aptitudes et vos engagements personnels.

recherche d'emploi par candidature spontanée d'anticipation

Les employeurs ne sont pas dupes, les emplois d'été sont plus largement motivés par la nécessité ou la volonté de se faire un peu d'argent durant les vacances que par un véritable souhait de s'engager à long terme dans un secteur donné. Donc, restez honnêtes et jouez sur vos qualités : expliquez en quoi vous êtes une personne de confiance, motivée et qui peut s'adapter rapidement à de nouveaux univers. En effet, la polyvalence et l'aptitude à travailler dans un contexte différent seront fortement appréciées. Enfin, la disponibilité et le sérieux vous permettront de défendre votre profil.

 

Lettre de motivation et job été

Pour la lettre de motivation, pas la peine de passer des heures à rédiger une lettre en bonne et due forme. Privilégiez un mail de présentation qui résumera votre CV et vos atouts et insistera sur votre motivation et votre sérieux.

 

Si la LM est requise (mentionnée dans l'annonce), alors faites simple : sur un modèle de lettre de candidature classique, présentez-vous en quelques lignes. Indiquez en quoi ce poste et cette entreprise vous intéressent spécifiquement. Précisez bien sûr les expériences ou atouts en corrélation. N'oubliez pas de mentionner clairement vos disponibilités (mois, dates, jours et horaires). Si besoin (job dans le sud alors que vous habitez loin,...éloignement du lieu de travail) expliquez également que vous êtes logé facilement à côté ou que vous avez des moyens de transport qui vous permettent d'assurer les fonctions du poste.

 

Bon à savoir pour un job saisonnier :

Le cadre juridique

Lorsque vous êtes embauché pour un contrat saisonnier, vous l'êtes généralement sous la forme d'un Contrat à Durée Déterminée (CDD). En CDD vous avez les mêmes droits que ceux habituels liés à ce type de contrat de courte durée (signature, période d'essai, cotisation retraite…). Le contrat contient les mêmes informations (identité des contractants, conditions de travail, rémunération,…) et l'employeur doit faire une déclaration unique d'embauche (DUE) auprès de l'urssaf. Le contrat saisonnier en revanche, n'ouvre pas droit à la prime de précarité. Attention au travail au noir, qui ne couvre aucune couverture sociale ou assurance : en cas d'accident ou de maladie, vous n'êtes donc pas protégé.

Combien je peux gagner avec un job d'été ? Les salaires des jobs d'été varient selon les domaines. Pour un temps plein (35h) payé au SMIC, vous gagnerez 9,53 € brut l'heure, soit 1.445,38 € brut par mois (SMIC Janvier 2014).

 chercher un job d'été

Dans la restauration par exemple, en plus de votre salaire fixe, les pourboires peuvent faire parfois nettement monter votre salaire à la fin du mois. Il en est de même dans le tourisme. Si vous faites des visites touristiques et de l'accompagnement de groupes, il n'est pas rare que les petits à côtés en pourboires arrondissent votre salaire.Vous avez moins de 18 ans et vous vous souhaitez travailler pendant l'été ?

 

Pas facile mais pas impossible ! En général, les employeurs refusent d'embaucher des mineurs (lourdeur des démarches administratives et conditions plus restreintes de travail) mais il existe quand même des situations dans lesquelles un jeune de 15, 16 ou 17 ans, peut travailler.A ce titre, la loi prévoit qu'un jeune peut travailler à partir de 14 ans (sauf stipulations contraires du droit du travail et qualifications ou compétences spécifiques requises). Pour être à même de postuler à un job été quand si vous êtes mineur vous devez savoir qu'un accord parental écrit est requis (ainsi qu'une demande écrite à l'Inspection du travail si vous avez 14 ou 15 ans). De plus, vos parents devront cosigner votre contrat de travail.

 

Sachez également que certains domaines sont interdits et que les horaires de travail sont encadrés (7h/jour si vous avez entre 14 et 15 ans et 8h/jour pour les personnes entre 16 et 17 ans).

 

Avantage qui peut intéresser les recruteurs et vous aider dans votre recherche : le coût du salarié. A ce titre, il faut savoir qu'un jeune de moins de 17 ans peut être rémunéré à hauteur de 80% du SMIC et qu'entre 17 et 18 ans le salaire minimum est de 90% du SMIC.

 

En tant que mineur, il est important de bien vous renseigner et de bien connaître vos droits. La loi est là pour vous protéger et l'employeur ne peut pas en décider autrement. Quel que soit votre âge, rien de tel que de faire jouer son réseau pour vous aider à trouver un petit boulot.

Sans réseau, c'est bien entendu la candidature spontanée via ExploraJob qu'il faut utiliser...

 

Faire marcher son réseau

Pour les jobs de vacances, le bouche à oreille fonctionne particulièrement bien. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de vos amis, à vous faire passer les bons plans d'une année à l'autre et de demander le plus possible à votre entourage.Vous aurez souvent, des gens de votre famille ou dans vos contacts qui savent qu'un ami/collègue/etc à eux cherche des étudiants ou des personnes disponibles pour des contrats d'été.

Se présenter sur place

Comme nous l'avons dit précédemment, trouver un job d'été sympa est souvent une dure bataille. De nombreux postulants se bagarrent au portillon et les employeurs ont l'embarras du choix. Dans ce cas, en plus d'un premier contact par mail avec votre CV et une rapide lettre de motivation, le mieux est de vous présenter sur place.Cette démarche sera particulièrement positive dans les secteurs de la restauration, de l'hôtellerie, du tourisme et du commerce. En plus de constater votre motivation, votre potentiel futur employeur pourra tout de suite apprécier votre présentation, votre façon de vous exprimer et votre dynamisme. Pensez – y (évitez tout de même les horaires de service dans les restaurants !), préparez votre présentation (prenez un CV avec vos coordonnées et vos disponibilités) et soignez votre tenue. La première impression reste très importante et bien souvent déterminante dans le recrutement.

 

Vous n'aurez pas 2 fois la possibilité de faire une bonne première impression...

envoi de CV avec ExploraJob

Et les salon emplois ?

Certains salons emplois se sont spécialisés dans les jobs d'été et proposent de nombreuses possibilités d'emploi. Attention tout de même car se rendre sur un salon loin de chez soi (Je suis à Paris, je veux me rendre sur un salon d'emploi dété en PACA...) peut coûter cher en transport et est assez chronophage. Si vous souhaitez une liste de tous les salons de job saisonnier, le site du réseau Information Jeunesse et le CIDJ est très fourni.

 

Pour toutes celles et ceux qui souhaite gagner du temps, tournez vous sur notre site exploraob.fr, pour envoyer votre CV en candidature spontanée à tous les recruteurs saisonniers.

job d'été vendeur de beignets à la plage

Un job d'été à l'international ?

Vous maîtrisez une langue étrangère ? Vous avez envie de peaufiner votre niveau d'anglais ou de découvrir l'espagnol ? Profitez de l'été pour vous lancer dans l'aventure à l'étranger. Jobs dans la restauration, jeune fille au pair et garde d'enfants, animateur touristique, accompagnateur de séjour linguistique (pour les personnes âgées de plus de 21 ans)… il y a beaucoup de secteurs qui embauchent pour de courtes périodes des personnes venues de l'étranger.

 

Pour ce type de job d'été à l'étranger, prévoyez quand même de commencer vos démarches quelques mois avant. Certes, les opportunités de dernière minute existent toujours, mais dans le cas dans départ à l'étranger (surtout hors UE), les démarches administratives peuvent parfois nécessiter un peu de temps. A côté de cela vous aurez besoin de trouver un logement et d'organiser un minimum votre séjour.

 

Très prisé : le job été séjour linguistique attire de plus en plus les étudiants. Sous forme de volontariat (indemnités de volontariat), de contrat de courte durée ou de stage, cet emploi étudiant permet de combiner séjour linguistique et expérience professionnelle. Même sur de courtes durées, ces expériences sont par la suite très valorisantes pour votre CV et toujours très regardées par les recruteurs.

 

Enfin, pour les plus aventureux qui rêvent aussi de pays lointain et de dépaysement total, le «Working Holiday Visa» offre la possibilité d'aller travailler à l'international tout en ayant des cours, des périodes de découverte et de travail.

recherche d'emploi par candidature spontanée d'anticipation

Envie de tester une nouvelle formule et de vous immerger dans un autre mode de fonctionnement ? Le Woofing est alors fait pour vous. Devenir Woofer (Willing Worker on Organic Farms) c'est l'occasion unique de partager la vie d'une famille dans une ferme ou une exploitation agricole et d'être nourri et logé en échange d'une participation aux travaux quotidiens. Pendant 4 à 7h par jour vous aidez aux travaux agricoles : cueillette, jardinage, récolte…

 

Et vous, quel est votre job d'été de rêve ? Quels jobs d'été avez-vous obtenu et en quoi vous ont-ils aidés par la suite à obtenir un emploi qui ne soit pas un emploi étudiant ou saisonnier ?

Share this Post: