5 conseils pour changer de secteur d’activité

Souhaitez-vous changer de secteur d’activité ? Envisagez-vous une réorientation, un changement d’horizon professionnel ?

De nombreuses personnes en recherche d’emploi ou souhaitant changer d'employeur utiliseront la méthode classique des annonces. Cependant, elles auront fort peu de chance d’obtenir un entretien. Pourquoi :

 

Vous serez en concurrence avec des candidats possédant un bagage important, de meilleures expériences professionnelles (aux yeux du recruteur en tout cas), connaissant les problématiques du secteur et son jargon. Dans votre cas, il est donc fort peu probable d’obtenir un entretien en répondant à des annonces.

 

Vous vous demandez sans doute comment arriver à convaincre un recruteur que vous êtes la bonne personne malgré vos handicaps… Comment être crédible dans un autre secteur d’activité ?

 Changer de secteur d'activité... impossible ? 

Rien n’est impossible. Voici 5 conseils augmentant considérablement vos chances d’obtenir un rendez-vous d’embauche. Comment changer de secteur d'activité ?

 

Votre réussite dans ce projet nécessite plusieurs étapes :

 

Listez vos compétencesReformulez votre CVDocumentez-vousPostulez en candidature spontanéeAcceptez un poste un peu plus junior

1) Pour changer de secteur d'activité : Listez toutes vos compétences

Un poste identique dans un autre secteur peut nécessiter les mêmes compétences que dans votre secteur d’activité d’origine, mais peut aussi s’éloigner de votre portefeuille de compétences. Vous devez donc bien lister vos compétences possédées d’un côté, et celles nécessaires au poste dans le secteur visé de l’autre côté. C’est ainsi que vous déterminerez si vos compétences sont transférables ou non.

 

Méthodologie

La bonne méthode pour effectuer cette liste de compétences  : passer en revue l’ensemble de vos précédentes expériences professionnelles en élargissant votre réflexion aux actions menées, rencontres effectuées et objectifs atteints. L’idée est de sortir du vocabulaire propre à votre ancien secteur d’activité, de façon à le rendre plus générique : les intitulés de postes doivent devenir plus standard, plus neutre.

 

En effectuant ce travail, vous pourrez sans doute déterminer un premier niveau de rapprochement avec le secteur d’activité visé. Arrivez-vous à identifier des sujets ou des thématiques proches de votre nouveau secteur ? Trouvez-vous déjà un minimum de cohérence dans votre réorientation? Il faut à ce moment-là déjà trouver quelques ponts, même étroits, entre votre emploi actuel et votre futur poste.

 

Effectuer cette démarche seul n’est pas chose aisée. Vous trouverez peut-être un ancien projet ou des actions menées il y a déjà plusieurs années, se rapprochant de votre nouvel objectif. Et la plupart du temps vous n’y penserez pas spontanément tout seul.

Une bonne technique

Pour cette première étape afin de changer de secteur d'activité, la technique à utiliser est de demander à un proche ne connaissant ni votre secteur d’origine, ni votre secteur souhaité, de vous questionner sur vos missions, vos précédents postes. L’idée est de vous forcer à réfléchir et reformuler en vous poussant, exactement comme lors d’un entretien d’embauche, à repenser vos missions, les compétences utilisées, pour trouver des liens de proximité.

Comment lister les compétences - carte mentale

La technique de la mindmap fonctionne très bien pour cette étape. 

2) Reformulez et réagencez votre CV

Le travail de standardisation du vocabulaire effectué et après quelques premières découvertes de lien de proximité avec votre futur emploi, vous pouvez passer à la seconde étape du processus.

 

Donc vous devez changer de secteur d'activité !

Tout comme dans votre ancien secteur, celui choisi possède sûrement son propre vocabulaire, avec un jargon bien à lui, différent du votre. Un mot ou un sigle dont la signification semble évidente à tous ceux qui travaillent avec vous sera peut-être complètement obscur pour un recruteur dans un secteur différent. Ou pire, aura un sens différent !

 

Vous devez donc vulgariser, traduire, vos intitulés, vos sigles pour les rendre compréhensibles par un recruteur qui n’est pas de votre secteur. Pensez également à remanier vos expériences passées pour mettre en avant vos compétences transférables (les compétences acquises dans votre poste précédent qui sont directement exploitables pour l’emploi auquel vous postulez).

 

Le travail de vulgarisation, de reformulation de votre précédent poste est strictement nécessaire pour espérer accrocher l’attention d’un recruteur d’un autre secteur lors de sa lecture de votre CV.

Bon CV

Souvenez-vous, un recruteur passe en moyenne 6 secondes sur un CV… autant accrocher son attention immédiatement !

3) Documentez-vous à fond !

Vous êtes extérieur au secteur, mais vous souhaitez y entrer. Pour changer de secteur d'activité, votre interlocuteur va s’attendre à ce que vous soyez totalement motivé par le secteur dans lequel vous postulez. Et pour cela, rien de tel que d’avoir fait des recherches approfondies sur le secteur choisi.

 

Astuce : Il peut s’agir de recherches, mais aussi d’interview d’un ami travaillant dans ce secteur d’activité (ou encore mieux, dans l’entreprise visée !)

Cela vous permettra de bien intégrer ce que vous aurez à faire au quotidien : inutile de perdre du temps à construire un argumentaire pour paraître motivé si c’est pour vous rendre compte le jour de l’entretien que vous êtes à côté de la plaque sur le quotidien du poste qui vous intéresse.

 

Il est intéressant de déterminer les profils type (études / expérience) des personnes qui occupent les postes qui vous intéressent. Vous pourrez ainsi être objectif sur votre situation par rapport au profil type. Le but de cet exercice est de déterminer ce que vous apportez de différent, de mieux, de plus, au sein d’une entreprise qui possède des profils similaires au profil type.

  envoi de CV avec ExploraJob 

En quoi vos expériences passés, votre connaissance d’un autre secteur peut-elle être bénéfique, aux yeux d’un recruteur, de ce nouveau secteur ?

Notez toutes ces réponses, c’est de la matière brute pour votre lettre de motivation.

 

Bien sûr, si vous connaissez des personnes déjà employées qui viennent de secteurs différents, et qui ont réussi à se faire embaucher, courez vite leur demander conseil. Vous pouvez essayer de les identifier en analysant leur profil sur Viadeo (ou LinkedIn pour des postes de management). L’idéal est de les rencontrer pour comprendre comment elles ont procédé. Ces personnes peuvent être de bons relais pour votre CV, car elles auront plus tendance à vous aider que quelqu’un qui fait partie du « profil type », et qui préfère embaucher une personne avec le même profil. C’est bien connu, qui se ressemble s’assemble, et c’est très largement le cas pour des personnes ayant le même profil…

 

Point de vigilance : pour changer de secteur d'activité, il est important de savoir que pour certains secteurs ou certaines fonctions, il y a des questions types où le déroulement de l’entretien est spécifique. Autant y être préparé. Donc renseignez-vous, prenez du temps au début de votre recherche d’emploi, c’est du temps de gagné pour la suite !

 

Exemple : vous êtes un expert en marketing, dans l’événementiel ? Et vous souhaitez intégrer le milieu du textile… Vous devez à minima connaître quelques mots de vocabulaire issu du jargon du secteur !

conseil pour changer de secteur d'activité

4) Pour changer de secteur d'activité : postulez en candidature spontanée ET en réponse à annonce

Comme nous l’avons vu ci-dessus, il y a fort peu de chance d’obtenir un entretien avec un CV non adapté au secteur d’activité visé. Mais si vous avez suivi tous nos conseils, vous devez désormais posséder un CV « aux petits oignons », adapté à votre cible. Vous pouvez donc également répondre à des annonces, dans la mesure où celles-ci ne demande pas 15 ans d’expériences dans le domaine… Restons réalistes !

 

Mais la meilleure méthode dans votre cas, pour prouver votre degré de motivation, sera sans doute la candidature spontanée ciblée.

 

La candidature spontanée est une démarche pas si facile car de nombreuses étapes de recherche sont nécessaires avant d’envoyer son CV :

Voici comment explorer votre marché de l’emploi, dans un autre secteur d’activité que le vôtre.

Méthode d’une bonne candidature spontanée :

La candidature spontanée est une démarche pas si facile car de nombreuses étapes de recherche sont nécessaires avant d’envoyer son CV :

Voici comment explorer votre marché de l’emploi. Il s’agit d’une excellente méthode pour envoyer une candidature spontanée :

 

1/ Identifier quelles sont vos compétences clés : c’est–à-dire celles que peu d’autres personnes ne possèdent, celles qui vous différentient.

 

2/ Identifier le/les secteurs d’activité où vos compétences seront appréciées.

 

3/ Identifier les entreprises intéressantes dans ces secteurs d’activités cibles.

 

4/ Identifier parmi ces entreprises celles qui recrutent.

 

5/ Identifier parmi ces entreprises celles qui sont dans votre zone géographique.

 

6/ Identifier dans ces entreprises à qui envoyer votre CV, mais attention car les solutions de facilité ne sont pas les bonnes :

 

- Il existe souvent une adresse mail générique de type : contact@ ou recrutement@

- Une candidature spontanée envoyée à ces adresses n’aura strictement aucun effet car elle ne sera pas lue par la bonne personne.

- Une candidature spontanée envoyée directement au patron :

- ne sera jamais lue par celui-ci, mais par sa secrétaire

- sera éventuellement lue (dans 10% des cas) par une personne à la RH,

- ne sera pas lu et atterrira dans la corbeille…

7/ Trouver, dénicher toutes les personnes clés dans chacune des entreprises qui pourront apprécier vos compétences et donc votre candidature spontanée :

 

- Il peut s’agir du directeur (directeur du service dans lequel vous postulez)

- Ou encore de votre futur manager ou n+1 (la personne de laquelle vous dépendriez / aimeriez dépendre hiérarchiquement)

- Ou tout simplement des RH, chargés de recrutement de ces entreprises

 

8/ Rédiger un CV accueillant, structuré, sans faute, agréable à lire et avec des mots clés qui sautent aux yeux dès le premier regard.

 

9/ Envoyer ses CV un par un, en évitant de mettre toutes les personnes sélectionnées en copie…

 

ExploraJob prend en charge les étapes 3, 4 , 5, 6, 7 et 9.

 

Il ne vous reste plus que les étapes les plus simples (1 et 2) puis vous choisissez vos critères de recherches sur ExploraJob.

 

L’étape 8 restante consiste à rédiger votre CV. Une aide pour la rédaction de votre CV est disponible dans les conseils sur ExploraJob. Nous vous conseillons de créer votre CV vous-même et d’éviter à tout prix les CV génériques, les modèles de CV ou la copie d’exemple de CV.

 

Avec ExploraJob, envoyer son CV et transmettre sa candidature spontanée devient plus simple, moins fastidieux et surtout beaucoup plus rapide car nous avons développé un algorithme qui recherche et cible toutes les adresses mails de recruteurs, de managers et de directeurs pour vous !

 

Cette recherche s’effectue en fonction de vos critères de secteur d’activité, de métier et fonction, et de zone géographique en excluant les entreprises dans lesquelles vous ne voulez pas postuler… Car postuler chez votre employeur actuel ne ferait pas bon effet…

 

Vous n’avez plus qu’à télécharger votre CV et celui-ci sera transmis à chacune des adresses mails trouvées.

 

Après avoir postulé en candidature spontanée (de façon chronophage ou de façon rapide avec ExploraJob), vous n’êtes pas encore arrivé en fin de processus de recrutement… Il faut encore convaincre lors de votre / vos entretien(s) de recrutement.

Mais il y a un point essentiel pour changer de secteur d’activité :

5) Changer de secteur d'activité, c'est accepter de repartir d’un poste un peu plus junior

Ce qui doit être important pour vous est de mettre le pied dans ce nouveau secteur. Pas d’avoir le métier, le secteur, le niveau d’encadrement et l’entreprise idéale dès le départ… Il ne faut pas rêver !

 envoi de CV avec ExploraJob 

Bref, si vous attendez que l’on vous ouvre les bras en vous proposant un poste au même niveau que votre poste actuel, vous risquez d’attendre un bon moment. Surtout s’il s’agit d’un poste à responsabilité managériale.

 

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre employeur ne va pas proposer ce type de poste à quelqu’un qui n’a pas l’expérience du secteur. Et ça, même avec le meilleur CV, la meilleure préparation pour votre candidature et votre entretien d’embauche, même en ayant suivi la totalité des conseils recrutement sur notre blog emploi, vous ne pourrez y déroger ! Vous embaucher serait difficilement crédible vis-à-vis de vos subordonnés. Ils se diraient « encore un parachuté ».

 

Alors pendant votre entretien d’embauche, cultivez votre différence, revendiquez-là, montrez tout ce que votre parcours apporte de neuf à l’entreprise et acceptez aussi de votre côté de repartir un cran en dessous de votre poste actuel.

Bref, montrez toute votre différence

montrer sa différence en entretien d'embauche

Montrez votre capacité à apprendre le plus vite possible dans votre nouveau secteur. Essayez de vous intégrer au mieux dans vos nouvelles fonctions et de trouver des collègues qui vous aident à apprendre sur le tas, tentez de « séduire » votre responsable pour vos initiatives, vos idées et votre adaptation.  Comment bien s'intégrer pendant sa période d'essai sera un prochain article du blog.

 

Comment changer de secteur d'activité ? Avez-vous essayé ? Quelles autres astuces pouvez-vous donner aux candidats ?

Share this Post: