CV Mode d’emploi

Comment rédiger un bon CV pour optimiser sa lecture par les recruteurs ? Dans cet article consacré à la rédaction et à l'amélioration d'un CV, nous allons suivre pas à pas quelques étapes et vérifier que votre CV respecte bien plusieurs principes qui augmentent ces chances de lecture par les recruteurs.

Rédiger un bon CV - Mode d'emploi

Définition d'un bon CV6 points à garder en mémoire pour chaque mot de votre CV4 conseils pour rédiger son 1er CVCV : Un contenu différent, selon l'expérience

Définition d'un bon CV

Si seulement il existait une définition pour un bon CV… tout le monde aurait le même… et le recruteur choisirait ses futurs collaborateurs au hasard puisque tout le monde aurait le même CV !

Vous l'avez compris, il n'y a pas de bon ou de mauvais CV, mais il existe plusieurs étapes à franchir pour rédiger un CV qui donnera envie d'être lu :

Principales questions à se poser avant de commencer la rédaction de son CV :

  • Quelles sont les compétences que je possède et que je peux apporter à une entreprise ?
  • Dans quels secteurs d'activités, pour quelles fonctions mes compétences peuvent-elle être intéressantes ?
  • Oui mais moi, parmi ces secteurs et fonctions, dans lesquels ai-je envie de travailler, et dans quelle zone géographique ?
  • Dans quel but est-ce que je rédige ce CV ?
  • Le CV est un exercice

Vous rédiger votre CV pour 3 raisons :

  • Pour obtenir un entretien !
  • Pour être présent dans les CVthèques des recruteurs qui feront appel à moi quand ils auront un besoin de recrutement
  • Pour les 2 raisons ci-dessus

Autre question importante : Qui va lire mon CV ?

  • Uniquement des chargés de recrutement
  • Des managers, directeurs, et mon futur chef
  • Toutes ces personnes

6 points à garder en mémoire pour chaque mot inscrit dans votre CV

envoi de CV avec ExploraJob

Clarté :

c'est très simple, votre curriculum vitae doit donner envie d'être lu ! Songez que les recruteurs lisent en moyenne plus de 150 CV pour chaque annonce passée. Et ils traitent plusieurs annonces tous les jours. Vous devez donc penser aux recruteurs, rendre lisible votre CV, l'aérer, utiliser un code couleur pour les titres, souligner 1 ou 2 mots dans le descriptif de chaque expérience (pas plus). Il faut que vous regardiez votre CV à 5 mètres une fois imprimé et que vous arriviez à compter les paragraphes et à voir qu'un code sur le CV donne un sens de lecture.

 

Les recruteurs parcourent les CV en diagonal : 6 secondes de lecture en moyenne par CV (source : express.be)

Il faut donc de la clarté, de la simplicité de lecture pour parvenir à capter l'attention du lecteur en 2 secondes et donner envie au recruteur d'approfondir sa lecture.

 

Cohérence :

Pour les candidats ayant peu d'expériences, il est important de présenter un projet professionnel ou en tout cas une direction.

 

Après une ou deux expériences, il faudra présenter autant que possible une vraie cohérence avec une trajectoire professionnelle définie, aboutie. La cohérence du projet et des éléments de description des expériences seront primordiaux pour convaincre que ce CV correspond à  un projet professionnel réfléchi.

 

Pointe d'innovation :

Il s'agit d'avoir une très légère originalité, une petite dose de créativité. Mais légère, attention ! Il peut s'agir d'une couleur donnée  à quelques mots dans le curriculum vitae, une présentation originale dans la forme concernant l'identité ou une manière de délimiter les différentes parties de votre CV. Il ne faut pas que votre CV marque le recruteur par son originalité, mais qu'après l'avoir lu, il s'en souvienne grâce à cette pointe de créativité.

 

Mais attention, ne vous focalisez pas sur cette touche d'innovation, le contenu prime sur la forme. Un peu de créativité est un plus, ce n'est pas le principal.

 

Sens commercial :

Sur ce point, rien de mieux qu'un exemple. A votre avis, quel est le point qui intéressera le plus un recruteur : « vendeur en magasin de vêtements » ou « Conseiller clientèle B to C en boutique de prêt à porter ». Alors ? Sens commercial ne veut pas dire mentir au lecteur, mais présenter votre métier et les actions, les projets menés de façon à les rendre intéressants, captivants. Il faut donner envie au recruteur d'en savoir plus, d'en découvrir davantage.

 

Si vous arrivez à teaser un peu les compétences mises en œuvre en mettant vos résultats en avant (ou l'inverse, mais il est important de parler soit des compétences mises en œuvre, soit des résultats obtenus), vous aurez réussi à attiser l'attention du recruteur. Il vous joindra certainement plutôt qu'un autre candidat au même profil.

 

Une ligne = un argument pour être reçu en entretien

 

Cet élément à garder à l'esprit pendant la rédaction ou la mise à jour de votre CV rejoint l'idée du sens commercial dont on parle plus haut.  Il ne s'agit pas de lister ce que vous avez fait dans telle ou telle expérience, mais plutôt d'expliquer en quoi votre action a été bénéfique pour votre ancien employeur, de façon à ce que le recruteur qui lit votre CV s'identifie à votre ancien employeur et imagine que vous mettrez en œuvre les mêmes compétences et qualités dans son entreprise.

 

Il faut donc bien penser que chaque point de votre CV doit persuader le recruteur que vous êtes la bonne personne. Cela implique qu'un point du CV qui n'est pas vendeur n'a aucun intérêt à y être inscrit (car je vous rappelle que votre CV doit être aéré et clair vu de loin pour donner envie de s'y plonger), il faut donc supprimer tout argument pour vous recevoir qui n'en est pas un.

 

Tous les avis sont bons à prendre.

Presque tout le monde a déjà dû réaliser un CV, vous êtes donc entouré de personnes qui peuvent vous aider et vous conseiller dans la rédaction de votre CV. Ne vous privez d'aucun conseil ! Toute source d'inspiration est bonne à prendre, concernant tant la forme que le fond de votre CV.

 

4 conseils pour rédiger son 1er CV

CV papier ou CV numérique ?

Posez-vous une question simple : vous imaginez plutôt un recruteur feuilletant tranquillement son classeur rempli de curriculum vitae, longuement page après page ; ou plutôt un recruteur tapant 3 mots clés sur un ordinateur pour trouver en 2 secondes plusieurs CV qui lui correspondent et focaliser son étude uniquement sur ces CV-là ?

 

La question du CV papier n'a plus vraiment lieu d'être aujourd'hui (hormis sur des salons de recrutement) : tous les recruteurs possèdent une base de données remplie de CV et ils recherchent dedans avant de passer des annonces. Et c'est bien pratique pour vous car cela fait autant de timbres à ne pas acheter pour envoyer votre CV. L'envoi de CV par mail est le plus pertinent pour candidats et recruteurs.

 

Quand on envoie sa candidature, tous les détails sont importants…

Donc qu'il s'agisse de CV papier ou numérique, le format, la couleur, la typographie (police de caractères), tout compte.

 
Audit et recommandations sur CV

Pour les irréductibles, voici un conseil CV concernant le choix du papi(er) :

Même s'il faut une pointe de créativité, il ne faut pas chercher l'originalité avec un papier de couleur (sauf pour un CV de graphiste ou d'imprimeur…) : certains recruteurs et agences de recrutement ne feront que voir votre CV et le jeter, sans le regarder, ni le lire. Vous seriez hors du processus de recrutement immédiatement.

 

Bref, le CV est un document neutre.

Les papiers trop fins sont aussi à bannir car ils ne résisteront pas longtemps au passage de main en main du CV dans les entreprises. Idem pour les papiers trop épais qui ne peuvent pas se plier en 2, ou les quadrillés dont la lisibilité est limitée et autres petites spécificités qui joueront en votre défaveur car trop en décalage avec l'usuel.

 

Bref, le CV doit être pratique à lire et à présenter.

Il faut donc choisir un papier simple, blanc, de format A4 standard (pas d'A3 ou d' A5) et de 80/90 grammes.

 

Vous devez également savoir que photocopier un CV, issu d'une photocopie d'une photocopie du CV, le rendra presque illisible. Nous vous conseillons donc systématiquement d'imprimer votre CV et non de le photocopier, cela vous rendra d'ailleurs plus sérieux.

 

Pour tous, voici un conseil au sujet de la police de caractère du CV :

Là encore, il n'y a pas de règle. Il  faut adapter le CV à sa cible et suivre sa jugeote.

 

Vous envoyez votre CV à une boutique vendant des articles de jeux de rôles ou des habits médiévaux – adaptez la police en conséquence et choisissez du Gothique. Si ce n'est pas le cas, abstenez-vous de cette bizarrerie et prenez du standard Times, Arial ou Calibri. Et ne mélangez pas les polices. Une, voire deux suffisent amplement car plus il y a de polices, plus votre message sera brouillé et moins vous serez compris.

 

Le gras et le souligné sont aussi à utiliser avec parcimonie et doivent correspondre soit à des titres, soit à des éléments systématiquement avec la même typographie (exemple : Le nom de chacune des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé sera toujours en gras ; les sites web de ces entreprises en italique, les points à mettre particulièrement en valeur seront soulignés), cela pour donner de la lisibilité et codifier votre CV, même si le recruteur qui le lit ne s'en rend pas compte, cela lui donne des repères.

Petit conseil au sujet du nombre de page d'un CV

Alors, une, 2 pages pour mon CV, ou plus ?  Soyons fou !!!

 

Si vous avez connu de nombreux métiers dans une multitude d'entreprises, il est envisageable d'établir votre CV sur 2 pages et de bien penser à agrafer ces pages entres elles, car elles pourraient se perdre en passant de mains en mains. (pas de trombone car le CV d'un concurrent pourrait se glisser au-dessus du votre !)

 

Pour tous les autres, une page doit largement suffire. L'idée est de faire preuve d'esprit de synthèse et de garder quelques bonnes cartouches pour l'entretien (car il ne suffit pas d'arriver à la phase d'entretien… Il faut encore en avoir un peu sous le pied pour passer devant les autres candidats lors de l'entretien.

 

 CV : Un contenu différent selon l'expérience

Un CV sans expérience ?

Si vous n'avez pas d'expériences, vous devez vous demander « que mettre dans mon CV ? »

Que mettre dans mon CV pour obtenir mon premier stage, mon tout premier job d'été ?

 

Pour ceux qui ont peu de choses à dire, penser à vos jobs d'été, aux associations caritatives, à vos loisirs, à vos expériences et réalisations dans le cadre de vos loisirs. Ajoutez pourquoi pas la/vos matières favorites si elles ont un rapport avec le job convoité. Pensez à toutes vos activités extra-scolaires, petit challenge ou résultats de concours.

 

Vos centres d'intérêts, lectures, sports, site web favoris peuvent être source de motivation pour un employeur à vous rencontrer. Si vous envoyez votre CV dans une entreprise qui n'a pas de page Facebook, annoncer que vous avez 5 ans d'assiduité sur Facebook et que vous en connaissez les codes peut vous permettre d'obtenir un début de poste de community manager… Vous êtes jeune, pensez à tout ce que vous connaissez et que la génération précédente ne connait pas…

 

Ensuite seulement, aérez la page en jouant sur les marges, espacements entre paragraphes et ajoutez un titre concernant le poste que vous convoitez.

 

Un CV pour mon premier poste

Pour la recherche d'un premier poste, ou pour un jeune diplômé, que mettre dans mon CV ?En plus des éléments ci-dessus vous devrez impérativement mettre en avant vos stages en entreprise et vos emplois saisonniers, d'été.

 

Donc en premier lieu, avec une ou deux expériences professionnalisantes, vous devrez débuter votre CV par vos diplômes et votre / vos spécialités.

 

Exemple : vous êtes en DUT Informatique et vous cherchez un job à BAC +2 en informatique, sans être major de votre promo ?  Si vous aviez une matière de prédilection (génie logiciel) ou un langage de programmation favori ou une matière hors informatique dans laquelle vous étiez très bon, faites-le valoir sur votre CV en l'ajoutant et en le soulignant pour attirer l'œil du recruteur sur un bon point et donc sur ce qui vous différencie !

 

Au début de votre vie professionnelle, ce sera sans doute la première fois que vous devrez supprimer un point ou deux de votre CV. Snif, cela vous fera mal au cœur, mais vous vous valoriserez en synthétisant votre parcours et en aérant votre CV : il donnera envie d'être lu s'il n'est pas fouillis ou trop encombré, donc supprimez le superflu  (le job d'été qui n'est pas vraiment cohérent avec votre parcours, vos babysitting quand vous aviez à 15 ans (sauf si vous cherchez à devenir nounou, ATSEM ou assistante maternelle, un peu de bon sens !))

 

Mise en valeur des expériences professionnelles

Comment mettre en valeur ma dernière expérience professionnelle dans mon CV ?

Si vous avez déjà une ou plusieurs expériences professionnelles, vous avez déjà une trame pour votre CV. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas relire quelques conseils de rédaction ou de présentation de CV.

 

Ce sera le moment d'inverser diplômes et expériences professionnelles pour que votre parcours arrive en premier, suivi de vos diplômes. Votre parcours étudiant commence à avoir beaucoup moins d'importance que vos expériences.

 

A priori, vous aurez déjà pris l'habitude de supprimer les expériences, stages et job d'été inadéquats avec votre parcours, pour donner un sens, une direction à votre carrière professionnelle.

 

C'est ce que va regarder le recruteur : votre parcours et sa cohérence. Il faut donc gommer toute trace d'activité à l'opposé des valeurs et compétences nécessaires pour l'emploi recherché.

Un exemple simple : vous recherchez un poste de mécanicien, dans lequel il est important de savoir mettre en œuvre des compétences techniques, mais aussi de savoir travailler en équipe car on n'est rarement seul dans ce métier. Si dans vos centres d'intérêts, vous avez 4 sports individuels, il faudra alors penser à n'en citer qu'un car le recruteur pourrait penser que vous avez du mal à vous intégrer à une équipe…

 

Si vous avez eu la chance de commencer à manager une équipe, et que vous souhaitez continuer dans cette direction, il est important de bien faire figurer le nombre de personnes gérées, le budget alloué (si existant), depuis combien de temps vous managez. Pour cela, vous avez intérêt à faire figurer votre expérience de management comme une nouvelle expérience, comme s'il s'agissait d'une nouvelle entreprise, d'un nouveau post.

 

Comment ne pas montrer que j'ai plus de 45 ans, pardon, 25 ans d'expériences ?

Oui, la question est taboue et oui vous êtes nombreux à vous poser la question, et c'est bien malheureux. Nous répondons donc aussi de façon relativement pragmatique : la solution la plus simple est de ne présenter qu'au maximum vos 15 dernières années de travail.

 

C'est réducteur, mais ça l'est moins que le comportement de certains recruteurs, tirés par les exigences des managers qui leur commandent les recrutements et les profils qu'ils souhaitent pour leur équipe. En effet, vous car vous allez devoir omettre certaines expériences, mais c'est un moindre mal pour pouvoir éviter tout jugement ou tout léger « handicap » face à des candidats avec seulement 8/10 ans d'expériences.

 Audit et recommandations sur CV

Les préjugés sont encore très nombreux en France. Et il faut malheureusement travailler son CV davantage à partir de 45 ans, et dans certains milieux, afin d'avoir les mêmes possibilités que d'autres d'obtenir un premier contact.

 

Un autre point très important : ne pas inscrire vos compétences avant vos expériences. Il est extrêmement simple pour un recruteur de se rendre compte que les « séniors » écrivent très souvent leurs compétences avant leurs expériences professionnelles. Nous vous invitons donc à éviter cela et au contraire à intégrer les compétences mise en œuvre à l'intérieur du paragraphe concernant chacune de vos expériences professionnelles.

 

Et puis, pensez aussi qu'une compétence n'a de valeur que si elle est mise en exergue. L'adage voulant que l'on n'oublie jamais comment on fait du vélo n'est pas vrai pour les compétences. Il est donc important de présenter au recruteur le caractère récent de l'utilisation de vos compétences, projet par projet, expérience par expérience.

Exemple : un développeur informatique de 20 ans d'expériences établit une liste à la Prévert des nombreux langages informatique qu'il connait. Cela n'a rigoureusement aucun intérêt pour un recruteur car ce développeur sera beaucoup plus à l'aise dans les technologies utilisées dernièrement, que dans des langages qu'il n'utilise plus depuis 15 ans…

 

Le caractère récent de vos compétences est plus important que le nombre de compétences !

 

Souvenez-vous qu'un envoi de CV, en réponse à annonce ou en candidature spontanée n'a d'intérêt que pour obtenir un premier rendez-vous et vous vendre en entretien. Vous aurez alors tout le loisir de parler alors de vos débuts et des compétences acquises, mais non mise en œuvre depuis plusieurs années. Comme nous l'expliquions en début d'article, il faut en garder sous la manche pour le jour de l'entretien.

envoi de CV avec ExploraJob
Share this Post: