Comment faire un CV ? 10 astuces pour rédiger un CV accrocheur

Comment faire un CV accrocheur et qui retienne l’attention d’un recruteur ? ExploraJob vous répond en 10 points à la question :

 

Comment faire un CV qui donne envie au recruteur de vous appeler au téléphone pour un tout premier entretien téléphonique ?

Qu’il s’agisse d’un CV d’ingénieur, de responsable, de chef de projet ou de réceptionniste, dans l’informatique, le BTP ou la restauration, on se demande tous un jour comment faire un CV vraiment pertinent et qui accroche les recruteurs.

 

ExploraJob vous livre 10 trucs et astuces pour la mise en page du CV, ce qui doit apparaître, le titre de CV, et toutes les catégories d’éléments évidents à inclure dans votre CV : formation, expérience professionnelle, compétences, centre d’intérêt, et quelques autres surprises.

 

Commençons tout d’abord par un modèle / exemple de CV, notamment au niveau de sa construction.Voici un modèle de structure de CV à titre d’exemple qui pourra vous servir pour bien faire un CV.

Comment faire un CV structuré ?

Comment faire un CV

D’après plusieurs études, les recruteurs ne prennent que très peu de temps à parcourir un CV. Certaines études indiquent une moyenne de 6 secondes par CV. Redoutable pour donner envie à un recruteur de lire un CV n’est-ce pas ?

 

Un CV doit retenir immédiatement l’attention. Le but de cet article est de vous guider pas à pas pour rédiger un CV, mais attention, le vôtre sera rédigé avec méthode, il ne s’agira certainement pas d’un CV type, car vous en éviterez tous les pièges. Le Curriculum Vitae est un document très formalisé et un CV original aura tendance à vous desservir, sauf dans certains cas. Voici donc la bonne méthode avec un bon modèle de CV gratuit :

 

Un CV se décompose en 6 grandes parties :

  • votre état civil
  • le domaine que vous recherchez ou une accroche
  • vos expériences professionnelles
  • votre formation
  • vos compétences
  • vos centres d’intérêts
envoi de CV avec ExploraJob

Trucs et Astuces pour faire un CV :

1/ Sauf si l’annonce à laquelle vous répondez le demande, vous n’êtes pas obligé de mettre votre photo sur un CV. Cependant, vous pouvez mettre une photo sur un CV si vous pensez que cela aura un effet positif sur votre CV. Par contre, si vous redoutez être victime d’une discrimination potentielle, alors, vous devriez éviter de mettre une photo sur un CV. Si vous prenez la décision d’afficher une photo sur votre CV, faites en sorte que tout dans cette photo indique une personne réfléchie, rigoureuse et professionnelle. Souriez, portez des vêtements et des accessoires sobres. Vous devez globalement avoir une apparence soignée, sans trop en faire.

 

2/ Ne donnez surtout pas comme titre à votre CV « curriculum vitae », il serait immanquablement placardé dans un tiroir, ou pire, mis à la corbeille. Il faut un vrai titre de CV, accrocheur et percutant.

 

3/ Pour faire un CV, vous devez penser à le structurer, le soigner et le rendre attractif. Ne mettez ni trop d’encadrés (1 ou 2 pour mettre en valeur les informations clés), ni trop de colonnes car la présentation en tableau n’est pas bien lue par les logiciels de gestion de CV qui feront rentrer votre CV dans les CVthèques de recruteurs.

 

4/ Soyez concis : N’écrivez que les informations réellement intéressantes pour votre futur employeur.

5/ Comment faire un CV raté ? Avec une mauvaise orthographe. Pour de nombreux recruteurs, les fautes d’orthographes sont totalement éliminatoires.

 

Comment faire un CV : l’état civil

L’état civil, c’est ce qui se trouve en haut à gauche de votre CV. Ne vous amusez pas à situer votre état civil ailleurs, ce n’est ni efficace, ni amusant pour un recruteur (ou un logiciel de traitement de candidature) de rechercher votre état civil sur un CV. Vous devez rédiger les données de base de votre état civil ainsi que vos coordonnées pour que le recruteur vous contacte facilement.

 

De nos jours (article rédigé en Juillet 2014), l’adresse postale n’est plus vraiment très pertinente, hormis pour se faire discriminer… ExploraJob vous invite plutôt à écrire et rendre cliquable votre profil Viadeo et/ou LinkedIn si vous en avez un.

 

Si vous souhaitez envoyer votre CV de façon totalement anonyme, seul le téléphone et la présence d'un permis de conduire sont les informations nécessaires. Toutes les autres sont des informations nominatives, qui peuvent potentiellement être discriminantes.

 

Donc pour envoyer un CV non anonyme, vous pouvez compléter par : nom, prénom, URL de votre profil Viadeo et/ou LinkedIn, Email

 

Si vous être très confiant et pensez que vous ne serez jamais discriminé, vous pouvez ajouter : adresse, code postal, ville, Age, situation familiale

Comment faire un CV ? Trucs et Astuces pour l’état civil :

1/ La situation familiale, l’âge et la nationalité ne sont vraiment pas du tout obligatoire. Cependant, si vous jugez ces informations nécessaires, elles sont à inscrire dans le cadre de l’état civil.

 

2/ Il n’y a aucun intérêt à rajouter la mention Monsieur, Madame, Mademoiselle devant votre prénom sauf si celui-ci est mixte. Cela ne concerne pas les prénoms composés, mais n’inscrivez qu’un seul prénom.

 

3/ C’est un détail, mais il est important de diviser les numéros 2 par 2 pour rendre votre numéro davantage visible. Le message de votre boite vocale doit être sobre, sans extravagance ni musique, cela marquerait un manque criant de maturité. Si vous souhaitez noter votre numéro professionnel, assurez-vous d’être joignable en toute discrétion.

 

4/ Il n’est pas obligatoire d’écrire votre nom de jeune fille : n’indiquez que votre nom usuel. Votre nom de famille doit être écrit en lettre majuscule, ce qui permettra de limiter la confusion lorsque le nom ressemble à un prénom ex : Jacques ALEX.

 

5/ Ne donnez pas plus de 2 numéros de téléphones (plutôt même un seul : votre téléphone portable) et restez joignable également à l’adresse mail inscrite sur le CV

 

6/ Ah oui, je l’ai souvent vu passer avec plusieurs exemples cocasses, et ce n’était pas pour rire : imaginez une adresse mail de contact telle que celle-ci : « petite-bichette@hotmail.fr » Qu’est-ce que cela vous évoque ? Cela évoquera la même chose au recruteur (homme ou femme d’ailleurs) qui lira cette adresse. Vous perdriez toute crédibilité. A l’instar du message vocal n’utiliser pas d’intitulé fantaisiste pour votre adresse mail, cantonnez-vous à votre nom et prénom. Il sera important de vérifier fréquemment vos emails.

 

7/ Si vous avez entre 30 et 45 ans, vous pouvez inscrire sans crainte votre âge plutôt que votre date de naissance. (après 45 ans, nous vous conseillons de ne rien inscrire du tout).

 

8/ Concernant votre situation familiale, choisissez la mention « célibataire » si vous l’êtes effectivement ou si vous êtes veuf(ve) ou divorcé(e). Cela évitera les préjugés bien inconscients, mais bien réelle, des recruteurs. Utilisez la mention en couple, pacsé(e) ou marié(e) dans tous les autres cas. Rien ne vous oblige à noter la composition de votre famille mais si cela valorise votre CV comme dans le cas d’un métier de l’enfance, indiquez le nombre d’enfants que vous avez. Leur âge peut aussi s’avérer être un atouts dans certains cas. N’inscrivez que ce qui servira votre CV exemple : célibataire vaut mieux que marié pour un poste de commercial à l’international : votre disponibilité n’inquiètera pas le recruteur.

 

9/ Indiquez votre nationalité française (si c’est le cas) si vous possédez un nom à consonance étrangère. N’oubliez pas d’indiquer votre bilinguisme et les langues que vous pratiquez, soit dans vos compétences, soit directement dans votre état civil (ce sera la note d’originalité de votre CV). Il peut s’agir de véritables points positifs pour votre CV pour certaines entreprises.

 

10/ Dans le cas où le poste brigué nécessite des déplacements en voiture ou dans le cas d’un métier de conducteur ou de routiers, il est important d’indiquer le ou les permis que vous possédez et si vous disposez d’un véhicule personnel. Vous pouvez également inscrire votre mobilité : déplacements régionaux, départementaux, nationaux ou internationaux.

Exemple d’accroche pour un CV

Dans un souci de lisibilité et de percussion, cet élément d’un CV doit être court, concis et parlant. Il s’agit d’indiquer la fonction recherchée et/ou le poste visé en mettant en avant le plus gros atout de votre candidature.

 

Faire un CV pour un travail

Exemple gratuit et modèle d’accroche de CV :

« Votre futur commercial en alternance a déjà de l’expérience »

Pourquoi est-ce pertinent ? Parce qu’un alternant à rarement déjà travaillé avant de débuter à son poste, en alternance ou en apprentissage. Avoir de l’expérience est donc un avantage considérable pour ce type de contrat.

 

« Expert Twitter depuis mes 14 ans, mobile dans toute la France pour un poste de community manager »

 

Expert Twitter depuis mes 14 ans vous a fait rire… Mais à votre avis, quel est le plus grand des experts :- un e-marketer qui travaille avec Twitter depuis 3 ans, contraint par la force des choses- ou un jeune qui utilise Twitter depuis des années, après avoir vécu le début et la fin de Myspace, l’avènements de Facebook dans son quotidien et les débuts de Google +.

Alors, qui est le plus expert des 2 ? Et qui va retenir l’attention du recruteur plus qu’un autre candidat ?

 

« Informaticien – ouvert d’esprit et chaleureux, je souhaite valoriser mon expérience au sein d’un poste de maintenance ou d’exploitation. »

 

Pourquoi est-ce pertinent bien que très classique ? Parce qu’un informaticien est quelqu’un de renfermé dans l’imaginaire collectif. Alors être ouvert d’esprit et chaleureux est donc nécessairement différenciant des autres informaticiens. En tout cas, c’est mieux que « motivé et dynamique » qui sont les qualificatifs les plus classiques… et les plus navrant quand l’on veut et que l’on doit se démarquer.

 

Comment faire un CV : Trucs et Astuces pour l’accroche

1/ Vous pouvez valoriser votre Curriculum Vitae en inscrivant vos projets professionnels et personnels. Mais « projets personnels » ne veut pas dire intime ou familial : ces types de projets n’ont rien à voir avec un CV. Les projets personnels que vous pouvez nommer doivent avoir une tangente professionnelle : réorientation, évolution de carrière ou formation ou nouvelle vie professionnelle en changeant de secteur d’activité (voir les conseils pour changer de secteur d’activité sur ce lien).

 

2/  Quelle que soit la formule choisie, vous devez rester clair et concis. Votre phrase doit être stimulante. 15 à 20 mots grands maximum pour une accroche ou un titre de CV : il s’agit d’une introduction à votre CV.

 

3/ Vous pouvez encadrer cet élément de CV pour le mettre en valeur. Le recruteur appréciera la visibilité et le gain de temps obtenus.

 

4/ Si vous avez été étudiant ou l’êtes encore, dans une école ou une université très huppée, n’hésitez pas à le mentionner directement de votre titre. Cela n’est valable que pour les meilleures écoles d’ingénieurs et de commerce. J’oublie volontairement l’ENA car ces étudiants-là ne sont pas comme nous : ils ne viendront pas sur ce site pour chercher du travail en envoyant leur candidature spontanée.

 

Nous vous conseillons vivement de reprendre l'accroche de votre CV dans le titre (l'objet) du mail que vous enverrez en candidature spontanée après avoir lancé notre algorithme de recherche d'adresses mail de recruteur : envoyez en quelques clics votre CV à des dizaines de recruteurs ciblés : par fonction, secteur d'activité et zone géographique, pour quelques euros.

 

Cela vous permettra de réinvestir le temps de recherche des adresses mails dans la création d'un CV vraiment accrocheur et pertinent pour les recruteurs.

 

Comment faire un CV : comment bien parler de vos expériences professionnelles ?

Cet élément, absolument obligatoire pour faire un CV permet d’indiquer au recruteur les différents emplois que vous avez occupés pendant toute votre carrière.

 

Voici ce qu’il est nécessaire d’inscrire. Pour tous les emplois que vous avez occupés, vous devrez écrire sur un CV :

• La date de début et de fin de contrat. Si vous êtes toujours en poste indiquer depuis « mm/aaaa »• La fonction occupée avec l’intitulé précis stipulé sur votre contrat de travail• L’entreprise qui vous a employé, son nom et son lieu• Les missions qui vous ont été confiées• Les objectifs que vous avez réalisés• Les distinctions potentiellement obtenues• Les compétences mises à contribution en veillant à bien promouvoir celle qui seront utiles dans votre futur poste, celui indiqué dans l’accroche de votre CV.

 

Quelques éléments facultatifs :

• L’effectif et le chiffre d’affaires de l’entreprise qui vous employait• Le nombre de personnes que vous dirigiez si tel était le cas

 

Pour les jeunes diplômés, pour lesquels cette partie du CV est plus compliquée :

• Vous pouvez inscrire tous les stages en entreprise que vous avez effectués, leur date de commencement et de fin ainsi que tous vos emplois saisonniers et jobs d’été.• Pour faire un CV plus abouti, n’hésitez pas à compléter cette partie du CV avec les jobs de baby-sitting et tous les petits jobs étudiant réalisés pendant votre scolarité.• Si vous optez pour un CV dit « chronologique », Il faut alors indiquer les emplois occupés du plus récent au plus ancien.• Il y a également de nombreuses astuces pour rédiger son CV sur le site de CVconseils : CVconseils

 

Trucs et Astuces pour les expériences professionnelles sur un CV :

1/ Les dates de travail doivent figurer à gauche et les détails de la fonction occupée à droite.

 

2/ Vous devez absolument faire le tri des informations pour valoriser vos expériences pour le poste visé. Deux solutions sont possibles :

 

3/ Mettre en valeur les emplois similaires dans le domaine recherché en utilisant du gras

 

4/ N’écrire que les emplois effectués en rapport avec le poste demandé si votre expérience dans ce domaine est importante.

 

5/ Si vous choisissez de rédiger un CV dit « thématique », vous regrouperez alors vos expériences par type de postes.

 

6/ Des chiffres : quoi de plus parlant que des chiffres pour exprimer votre réussite à un poste donné ? Surtout pour un CV de commercial, chef des ventes, ingénieur d’affaires ou même directeur commercial. Il convient de chiffrer vos résultats pour chaque objectif réalisé. Cela permet de montrer votre part de responsabilité dans la réussite des projets de vos précédents employeurs.

 

7/ Si vous êtes débutant, n’ayez pas peur : votre futur employeur sera plus intéressé par votre personnalité que par vos réalisations. Détaillez les jobs que vous avez effectués permettra à votre futur employeur de connaitre votre personnalité. Travailler Mac-Do ou chez Quick demande de la réactivité et du contrôle de soi. Faire du baby-sitting demande de la patience, et donner des cours du soir insinue que vous êtes pédagogue (et patient aussi…), avec des enfants et des parents ! (C’est du vécu…)

 

8/ Il convient d’indiquer toutes vos participations à des organisations associatives, caritatives ou présence dans une ONG ou réalisation personnelle si vous n’avez pas travaillé pendant un certain temps et que vous manquez de contenu certaines années.

 

Comment faire un CV : la partie compétences du CV

Etablir un bilan de compétences est absolument nécessaire avant d’écrire un CV. Il s’agit de réfléchir à l’emploi auquel vous aspirez et aux qualités exigées par ce poste. Parmi celles-ci lesquelles possédez-vous ? Et lesquelles pouvez-vous prouvez sur un CV par vos expériences professionnelles ?

 

Cette partie vous permet de souligner les différentes compétences acquises à force d’expériences.

 

Cette partie vous permet de souligner vos diplômes et agrégations obtenus tout au long de vos études et de votre carrière mais aussi les différentes compétences acquises à force d’expériences.

Que noter dans la partie compétence du CV ?

1/ Le nom exact de vos diplômes et votre niveau d’étude si le diplôme n’a pas encore été obtenu.

 

2/ Le titre de votre mémoire lorsque cela est utile pour l’emploi visé.

 

3/ Les certifications et formations obtenues durant votre carrière: habilitation secret défense obtenue avec certaines SSII, habilitation haute tension pour les électriciens, BAFD et BAFA pour les directeurs de colonies de vacances…

 

4/ Toutes vos compétences dans le secteur concernant l’emploi recherché. Ex : les différents logiciels de CRM et de gestion commerciale pour un commercial, les logiciels de CAO type Catia pour un CV de monteur / projeteur…

 

5/ Les langues connues et leur niveau (bilingue, fluent, parlé, niveau scolaire)

Que noter dans la partie Formation du CV ?

Indiquez pour chaque diplôme son année d’obtention et son établissement (surtout dans le cas d’école prestigieuse) et l’endroit où s’est déroulée la formation. Ecrivez vos diplômes en ordre anté-chronologique (du plus récent au plus ancien).

 

Evitez aussi les incohérences...

 

Exemple : il est inutile d’inscrire votre diplôme du BAFA si vous postulez pour un poste de directeur financier… (je sais, l’exemple est grotesque, mais vous avez sans doute mieux compris l’idée ainsi)

 

Le diplôme ou le niveau d’étude le plus haut peut être mis en valeur en utilisant du gras.Lorsque la liste des diplômes est longue, inscrivez aussi ceux obtenus précédemment, les recruteurs pourront ainsi le retrouver dans votre CV lorsqu’ils chercheront par mot-clés.

 

Trucs et Astuces pour les compétences et les formations dans un CV

1/ Savoir comment faire un CV suppose de savoir faire le tri parmi toutes les informations utiles. Dans le cas d’une réorientation, ou avec un profil atypique, non ordinaire, avec des expériences très diverses ne devra pas tout afficher car il faudra garder de la cohérence dans le CV et ne pas noyer le recruteur. Inscrivez uniquement les éléments permettant de valoriser votre CV en fonction du métier recherché.

 

2/ Vous pouvez également créer une rubrique de « faits marquant » dans laquelle vous ferez figurer : vos stages de spécialisations / de perfectionnements, les bourses que vous avez obtenues, les concours que vous avez remportés. Pour valoriser un CV, stipulez aussi les mentions de vos diplômes si cela est pertinent.

 

3/ Pour plus de lisibilité, pensez à faire un tri par catégorie de compétences.

 

4/ Classez vos compétences par ordre décroissant. Commencez par celle que vous maîtrisez le mieux et finissez par celle qui s’avère être la plus délicate pour vous.

 

5/ Concernant les langues, n’indiquez que les langues que vous maitrisez. Il est inutile de noter anglais : niveau scolaire.

 

6/ Indiquez la pratique d’une langue rare seulement si celle-ci peut être un atout pour l’entreprise et si vous la parler parfaitement.

 

7/ Vous pouvez noter ici vos séjours linguistiques, vos stages, examens ou diplômes et jobs effectués à l’étranger.

 

Comment faire un cv : les centres d’intérêts sont importants

Ah, voilà une rubrique que nous apprécions particulièrement chez ExploraJob. Vous le savez si vous avez déjà lu quelques articles de notre blog emploi. Cet emplacement vous permettra de personnaliser votre CV. Vous aurez la possibilité de vous mettre en valeur par le biais de vos centres d’intérêts, de vos loisirs et passions.

 

Qu’écrire dans les centres d’intérêts sur un CV ?

1/ Vos loisirs pour présenter à votre futur employeur, de façon intelligente, ce que vous faites pendant votre temps libre (des voyages par exemple quand on travaille dans le tourisme, la lecture d’actualité pour un commercial, etc.)

 

Vos activités sportives : pensez à présenter des sports d’équipe si votre job consiste souvent en des travaux de groupes ou si vous manager une équipe…

 

Vos engagements associatifs, notamment pour briguer des postes dans des ONG ou en volontariat international (VI)

 

VOS VALEURS sur votre CV : ça c’est pour vous démarquer. Personne actuellement ne pense à inscrire ces 3 ou 4 valeurs fondamentales. Si vos valeurs sont les mêmes que celle de l’entreprise visée, ou proches, banco !

 

Trucs et Astuces pour les centres d'intérêt sur un CV

1/ Pour créer un CV dynamique, pour personnaliser un CV et générer de l’entrain, ExploraJob vous conseille d’ajouter une phrase dans laquelle vous emploierez un « JE » narratif. Vous pourrez résumer une activité extra-professionnelle et votre implication dans celle-ci. Cette phrase laissera une touche positive et d’originalité sur un CV.

 

2/ Si vous êtes sportif, il est intéressant de préciser votre niveau et vos réussites sportives dans un CV. Indiquez également depuis combien d'années vous pratiquez cette activité.

 

3/ Si vous faites de la musique : de quel instrument jouez-vous ? Dans quel orchestre ? Depuis combien de temps ?

 

4/ Si vous lisez beaucoup : quel type d’ouvrage ? Quels auteurs ? Faites-vous parti d’un groupe de lecteur ?

 

5/ Si vous êtes un globe-trotteur : dans quels pays avez-vous voyagés ? Que vous apportent ces voyages ? Quelles activités avez-vous effectuées une fois sur place ?

 

6/ Si vous aimez les loisirs créatifs : que faites-vous (tricot, point de croix, couture, peinture …) ? Qu’est-ce que cela vous apporte à titre personnel ? Dans quel but faites-vous cela ?

 

7/ Si vous faites partie d’une association : n’hésitez pas à la nommer et à exprimer son but et son budget ainsi que le nombre de bénévoles. Détaillez votre contribution et indiquez votre rôle dans cette association (bureau, membre, etc).

 

Et vous, quels sont vos astuces pour rédiger un CV attrayant, accrocheur et pertinent pour un recruteur ?

Share this Post: